Affaire Fillon: La présidente des Républicains de Haute-Garonne réclame un congrès extraordinaire

PRESIDENTIELLE La seule députée les Républicains de Haute-Garonne demande la tenue d’un congrès extraordinaire et tacle au passage l’attitude de François Fillon…

Béatrice Colin
— 
La députée (LR) Laurence Arribagé lors d'un conseil municipal.
La députée (LR) Laurence Arribagé lors d'un conseil municipal. — DR

Un congrès extraordinaire « de l’ensemble des candidates et candidats à la Primaire de la Droite et du Centre, ainsi qu’aux bureaux politiques des Républicains et de l’UDI ». C’est ce que propose la députée de Haute-Garonne, Laurence Arribagé.

Alors que les défections se multiplient dans le camp Fillon, la présidente des Républicains 31 lâche à demi-mot le candidat désigné par les militants de la Droite, même si elle lui a déjà apporté son parrainage.



« Nous ne gagnerons cette élection qu’en étant unis autour d’un homme et d’un projet. Or ces conditions ne sont, de fait, plus remplies depuis la dernière conférence de presse de François Fillon. Je refuse que nous offrions, par des abandons individuels ou des entêtements dangereux, une qualification pour le second tour au Front national. L’enjeu est aujourd’hui de recréer les conditions de l’unité pour redresser notre pays », assure l’adjointe au maire de Toulouse qui avait fait campagne pour Nicolas Sarkozy lors de la Primaire.