Haute-Garonne: En retard pour son contrôle judiciaire, l'automobiliste est contrôlé à 138 km/h par les gendarmes

FAITS-DIVERS Son excuse est loin d'avoir convaincue les gendarmes...

J.R.

— 

Les gendarmes ont procédé à des contrôles de vitesse.
Les gendarmes ont procédé à des contrôles de vitesse. — Gendarmerie

Certains ont toujours de bonnes excuses pour justifier leur vitesse excessive. Jeudi, les gendarmes de Haute-Garonne qui procédaient à des contrôles de vitesse ont arrêté deux automobilistes spécialistes de ces excuses bidons.

Le matin, c’est sur la commune de Beauzelle que les gendarmes de l’équipe rapide d’intervention ont contrôlé un conducteur à la vitesse de 138 km/h au lieu des 90 autorisés. Pour justifier sa vitesse, le chauffard a simplement indiqué aux fonctionnaires « être en retard pour aller à la gendarmerie pour pointer pour son contrôle judiciaire » !

Les deux permis sont suspendus

Le soir, c’est un motard, visiblement passionné de sport, qui a été arrêté par les gendarmes à Leguevin, à 172 km/h au lieu de 110 autorisés sur la N124. « Je suis en retard pour aller voir un match de rugby à Colomiers », a argué le motard.

Les permis de ces deux conducteurs en grand excès de vitesse ont été suspendus par les forces de l’ordre.