Toulouse: Les zones de Wi-Fi gratuit étendues au-delà du centre-ville

INTERNET La mairie poursuit le déploiement du Wi-Fi public gratuit dans le centre-ville mais couvre désormais les quartiers populaires…

Béatrice Colin

— 

Le square de Gaulle, une des zones connectées en Wi-Fi public à Toulouse.
Le square de Gaulle, une des zones connectées en Wi-Fi public à Toulouse. — B. Colin / 20 Minutes

Installés en bord de Garonne, les Toulousains peuvent consulter à loisir leurs mails et surfer en toute liberté sur Internet sans consommer en totalité leur forfait perso. La Prairie des Filtres est en effet l’un des spots équipés du réseau Wi-Fi « MairieToulousePublic », disponibles 24 h/24, 7 J/7.

Huit sites supplémentaires vont être déployés au cœur de Toulouse cette année. « C’est parallèle avec l’arrivée cet été de la 4G dans le métro, il y aura ainsi une continuité pour les usagers », affirme Bertrand Serp, conseiller municipal délégué au numérique.

Après une expérimentation lancée en septembre 2015 au square de Gaulle, au Capitole et à la médiathèque Cabanis, le Wi-Fi public gratuit couvre aujourd’hui près d’une quarantaine de sites sur l’ensemble de la ville, que ce soit dans des bibliothèques ou des rues passantes comme Alsace-Lorraine.

C’est d’ailleurs cet axe commerçant qui enregistre le plus de connexions, en particulier durant les fêtes de fin d’année ou lors de la période estivale. Ce qui laisse à penser que le réseau est très utilisé par les touristes en villégiature à Toulouse.

Equiper les faubourgs

« Mais nous avons aussi la volonté politique de ne pas oublier les quartiers. Des bornes ont été installées où vont l’être en ce début d’année aux Izards, à la Reynerie, à Bellefontaine et Empalot. S’en suivront d’autres faubourgs à l’avenir comme les Minimes ou le Faubourg-Bonnefoy », assure Bertrand Serp qui dispose d’une enveloppe de 100.000 euros par an pour développer l’accès du plus grand nombre au Wi-Fi.