Auch: A 70 ans passés, elle avait visé un hélicoptère avec un laser

FAITS DIVERS Une habitante d’Auch a écopé d’un rappel à la loi après avoir braqué un laser sur les pilotes d’un hélicoptère de l’armée…

B.C.
— 
Illustration d'n hélicoptère de combat Tigre basé à Canjuers, dans le Var, le 25 septembre 2014.
Illustration d'n hélicoptère de combat Tigre basé à Canjuers, dans le Var, le 25 septembre 2014. — A. Robert / APERCU / SIPA

En décembre dernier, lors d’une manœuvre de l’Armée du côté d’Auch, un hélicoptère de combat Tigre est visé par un laser vert alors qu’il survole le ciel d’Auch. Son pilote décidé alors de porter plainte auprès de la brigade de gendarmerie de l’air de Mont-de-Marsan rapporte la Dépêche du Midi.

Rappel à la loi

Et les enquêteurs militaires vont rapidement identifier le plaisantin… qui s’avère être une septuagénaire, habitante de la capitale gersoise. Cette dernière a reconnu les faits selon le quotidien régional et a écopé d’un rappel à la loi pour « entrave volontaire à la navigation aérienne ».

Parfois la sanction peut être plus importante. Ainsi, en fin d’année dernière, deux jeunes ont été reconnus coupables d’avoir ébloui un contrôleur aérien à Perpignan, en décembre 2015. Ils ont été condamnés à deux mois de prison ferme. Ce genre d’incidents liés à des rayons laser sont de plus en plus nombreux chaque année et posent des questions importantes de sécurité.