Toulouse: Ça y est! L’ancien Bikini, salle de concert culte, a trouvé un acheteur

INSOLITE Salle culte, l’ancien Bikini qui traînait sur Le Bon Coin depuis deux ans a enfin trouvé un acquéreur…

Benjamin Rives

— 

L'ex-salle de concert le Bikini, à Toulouse, détruite par l'explosion AZF le 21 septembre 2001.
L'ex-salle de concert le Bikini, à Toulouse, détruite par l'explosion AZF le 21 septembre 2001. — Le Bon Coin

Des générations de Toulousains ont pogoté ou se sont trémoussées dans ce lieu mythique des berges de la Garonne. Et l’heure d’un nouveau départ. Car, ça y est, l’ancien Bikini, détruit en 2001 par l’explosion de l’usine AZF, vient de se trouver un nouveau propriétaire.

C’est sur Facebook que l’agence immobilière Cabinet du Printemps a annoncé la transaction. Alors que le Bikini a fait sa résurrection à Ramonville, le vieux bâtiment du chemin des Etroits était en vente depuis deux ans.

Il avait fait une première apparition sur Leboncoin.fr en 2015 au prix de 419.000 euros, avant de réapparaître sur le fameux site, mais à 340.000 euros, début 2017.

Pour en faire un ou des logements

L’acheteur anonyme vient de mettre la main sur un terrain de 1.500 m2, dont 500 m2 habitables, avec des bâtiments allègrement tagués et dégradés, mais qui gardent incontestablement un certain cachet.

Contactée par 20 Minutes, l’agence immobilière reste discrète sur les projets du nouveau propriétaire. Il ne pourra en tout cas pas construire de nouveaux bâtiments sur ce terrain considéré comme « réserve naturelle » et situé en zone inondable.

L'ex-salle de concert le Bikini, détruite en 2001 par l'explosion d'AZF, a enfin trouvé un acheteur en janvier 2017.
L'ex-salle de concert le Bikini, détruite en 2001 par l'explosion d'AZF, a enfin trouvé un acheteur en janvier 2017. - Le Bon Coin

Selon nos sources, l’emblématique salle de concerts devrait être reconvertie en habitation. Ceux qui auront la chance d’y habiter prendront leur petit-déjeuner dans les murs qu’ont fait trembler Coldplay, IAM et les Rita Mitsouko.