Toulouse: Un vigile oblige une malade du cancer à se découvrir la tête et suscite l’indignation

SOCIETE Un vigile zélé a obligé une cliente atteinte d’un cancer à enlever son couvre-chef et à dévoiler son crâne chauve. Sa fille a posté un témoignage touchant et ulcéré sur Facebook…

Hélène Ménal

— 

Les Galeries Lafayette à Toulouse. Archives
Les Galeries Lafayette à Toulouse. Archives — Fred.Scheiber

Un excès de zèle qui vire à l’humiliation. Lundi 6 février, un vigile des Galeries Lafayette de Toulouse a pris au pied de la lettre les consignes Vigipirate et a demandé à une cliente d’enlever son couvre-chef. Or, la dame, qui venait justement acheter une broche pour son bonnet, est atteinte d’un cancer. Elle dissimule son crâne chauve en se couvrant la tête.

>> A lire aussi : Cancer du sein, une Toulousaine crée une prothèse mammaire sur mesure

C’est sa fille, choquée, qui raconte la suite de l’histoire dans un post Facebook public adressé à sa mère. « Tu as a montré ta bonne foi en le retirant, il a bien vu que tu n’avais pas de cheveux, tu l’as remis, et là tu n’as pas pu rentrer. Il fallait que tout le monde puisse voir ton crâne », écrit-elle.

Les excuses du magasin

La jeune fille évoque ensuite l’effondrement de sa mère et sa « honte » devant ce traitement « ignoble ».​

​Elle ne souhaite pas répondre à la presse. C’est pourquoi 20 Minutes n’affiche pas son post. Mais il a depuis lundi été partagé plus de 25 000 fois, suscitant des centaines de réactions indignées. Dont celle d’ailleurs du directeur toulousain des Galeries Lafayette. « Nous condamnons vivement ses agissements qui ne reflètent en rien les valeurs de notre enseigne », assure notamment Didier Drahon.​

​La jeune fille confirme sur Facebook les excuses et la « bonne foi » de l’enseigne.