Hautes-Pyrénées: Elle découvre que sa place au cimetière est occupée

INSOLITE Alors qu'elle avait réservé depuis un an la concession à côté de la tombe de son père, cette habitante de Pouzac a constaté qu'un défunt avait été enterré à sa place...

Julie Rimbert
— 
Un cimetière. (Illustration)
Un cimetière. (Illustration) — G. VARELA / 20 MINUTES

Elle se dit « écœurée et triste » face à cette improbable méprise. Myriam Caillaut, une habitante de Pouzac, un village des Hautes-Pyrénées, a eu une désagréable surprise en constatant que la concession qu’elle avait réservée au cimetière, près de la tombe de son père, accueillait déjà un mort.

Erreur d’une employée du cimetière

« Le 1er janvier, je me suis rendue sur la tombe de mon père, décédé en 2011, quand j’ai vu qu’il y avait une croix en bois juste à côté, raconte cette assistante maternelle de 49 ans. J’ai alors compris qu’on avait enterré quelqu’un dans ma concession. Je n’y croyais pas, je suis très en colère car j’avais promis à mon père que je serais enterrée à côté de lui ».

 

Myriam Caillaut contacte alors la mairie de Pouzac pour obtenir des explications sur cette lamentable erreur. Il semble qu’une employée du cimetière s’est trompée, en enterrant un défunt dans la fameuse concession réservée. « Je refuse que l’on déplace le corps de la tombe, cela serait très irrespectueux mais cette histoire me rend malheureuse car j’avais tout préparé pour mes obsèques pour éviter des désagréments à mes enfants, confie-t-elle. Je demande juste le remboursement de la concession et des frais de maçonnerie mais la mairie tarde à accéder à ma demande ».

Contacté, le maire de Pouzac, Jean-Luc Mascaras, n’a pas souhaité réagir à cette malheureuse erreur, indiquant simplement que « l’affaire serait réglée ».