Aéroport de Toulouse: Les pompiers en grève, le trafic risque d'être interrompu vendredi

TRANSPORT Un préavis de grève a été déposé par les pompiers de l’aéroport pour ce vendredi, ce qui risque de paralyser complètement le trafic aérien…

Beatrice Colin

— 

Les pompiers de l'aéroport Toulouse-Blagnac.
Les pompiers de l'aéroport Toulouse-Blagnac. — F. Scheiber / 20 Minutes

Les discussions sont toujours en cours. Si elles n’aboutissent pas dans la journée, le trafic de l’aéroport devrait être interrompu à partir de ce vendredi. Les pompiers qui opèrent sur la plateforme de Toulouse-Blagnac (ATB), salariés de la société privée Falck, ont en effet déposé un préavis de grève.

Ils revendiquent depuis plusieurs mois la rémunération des vacations de 24 heures, qui était en vigueur jusqu’en 2014.

Vacation de 24 heures

« Aujourd’hui, ATB privilégie le développement de l’activité des vols en journée et en soirée, limitant les vols en cœur de nuit. Cette évolution ne nécessite donc pas une intervention H24 d’une équipe complète des pompiers de piste, l’organisation actuelle répondant en tout point à la réglementation européenne en vigueur, en matière de sécurité aérienne », indique la société gestionnaire de l’aéroport.

Si le préavis de grève est maintenu, sans la présence des pompiers, la sécurité des avions et de leurs passagers ne pourrait être assurée.

L’aéroport invite d’ores et déjà les passagers devant voyager ce vendredi à contacter leur compagnie aérienne pour connaître l’état de leur vol.