Tarn: Le professeur envoyait des SMS graveleux à son élève de 12 ans

JUSTICE Un professeur de Castres, dans le Tarn, a été condamné à de la prison avec sursis pour corruption de mineur. Il avait harcelé un élève de 12 ans avec des SMS salaces…

H.M.

— 

Envoi d'un SMS. Illustration.
Envoi d'un SMS. Illustration. — Roussel Newscom Sipa

L’enfer de l’élève de 6e, âgé de 12 ans, a duré quatre mois. Une période au cours de laquelle son professeur d’histoire-géographie, nouvellement nommé, lui a envoyé de nombreux SMS à connotation sexuelle, accompagnés parfois de photo.

L’affaire remonte à 2014 et a eu lieu au collège Jean-Monnet de Castres, dans le Tarn selon La Dépêche du Midi qui rapporte le procès de cet enseignant, aujourd’hui âgé de 46 ans et jugé mercredi devant le tribunal correctionnel pour « corruption de mineur ».

Trois ans après, le collégien a du mal à s’en remettre

Le collégien a mis plusieurs semaines, esquivant comme il le pouvait son harceleur, avant d’oser se confier à une amie puis aux responsables de l’établissement. Selon le quotidien régional, il reste encore traumatisé aujourd’hui par ce sordide épisode et fait l’objet d’un suivi psychologique.

>> A lire aussi : Pédophilie, les casiers de certains fonctionnaires pourront être vérifiés

Le professeur, radié de l’Education nationale après la découverte des faits, a été condamné à deux ans de prison avec sursis assortis d’un suivi sociopsychologique de cinq ans avec obligation de soins.

Il est désormais inscrit au fichier des délinquants sexuels et interdit d’exercer pendant une décennie un métier en relation avec les mineurs. Et bien sûr, il ne doit pas entrer en contact avec sa jeune victime.