Wasps-Stade Toulousain: Buteur en panne, naïveté... Toulouse s'est sabordé

COUPE D'EUROPE DE RUGBY Le Stade Toulousain a chuté samedi en Angleterre chez les Wasps (17-14) à la dernière minute. Sa qualification pour les quarts de finale de Champions Cup est incertaine…

N.S.

— 

L'essai de l'Anglais Robson a permis aux Wasps de dominer le Stade Toulousain en Champions Cup, le 14 janvier 2017 à Coventry.
L'essai de l'Anglais Robson a permis aux Wasps de dominer le Stade Toulousain en Champions Cup, le 14 janvier 2017 à Coventry. — P. Ellis / AFP

C’est donc la saison du gâchis pour le Stade Toulousain en Coupe d’Europe. Comme à l’aller, les Rouge et Noir ont été à deux doigts ce samedi à Coventry de battre les Wasps, ogre de la poule 2 de la Champions Cup. Et comme à Ernest-Wallon, ils ont craqué à la dernière minute.

Cette fois, il n’est pas question de match nul (20-20) mais de défaite (17-14) face aux leaders du championnat d’Angleterre, qui enchaînent un vingtième succès d’affilée à domicile. Alors qu’ils avaient leur destin en mains dans cette Champions Cup, les hommes d’Ugo Mola se sont fait cueillir in extremis comme des bleus, sur une pénalité vite jouée par Robson, qui a fini dans l’en-but.

Auparavant, les Stadistes avaient raté deux pénalités faciles par Doussain en première mi-temps, et encaissé un premier essai de Daly (62e) alors qu’ils étaient en supériorité numérique (carton jaune pour l’Anglais Wade) et qu’ils menaient grâce à un essai de Yoann Huget (52e). Ils ont réussi à reprendre l’avantage après un essai de pénalité (72e) avant l’épilogue que l’on sait, de nouveau à 15 contre 14 (carton jaune pour Cipriani).

La conséquence de cet échec plus que rageant ? Avec 14 points, le quadruple champion d’Europe (un record) n’a plus aucune chance, sinon mathématique, de terminer, à la première place de cette poule 2 et donc se qualifier à coup sûr pour un quart de finale. Le Stade doit viser une place parmi les trois meilleurs deuxièmes pour atteindre ce stade de la compétition, qu’ils n’a plus atteint depuis trois ans.

Un succès sur le Connacht nécessaire mais pas forcément suffisant

Cela passe forcément par un succès sur le Connacht, dimanche à Ernest-Wallon. Pour l’heure, la province irlandaise (18 points) est leader du groupe, avec une longueur d’avance sur les Wasps, quasiment assurés du succès bonifié de par leur déplacement chez les faiblissimes Italiens des « Zebre ».