Aveyron: Les attaques de troupeaux imputées au loup

FAUNE SAUVAGE Après plusieurs attaques sur les troupeaux du département ces derniers mois, la FDSEA livre les résultats d’une enquête qui confirme la présence de l’animal…

Julie Rimbert

— 

Illustration d'un loup européen.
Illustration d'un loup européen. — Superstock/SIPA

C’est confirmé : le loup est bien présent dans le sud de l’Aveyron. Après plusieurs attaques de troupeaux ces derniers mois, la fédération des syndicats d’exploitants agricoles (FDSEA) du département a diffusé les résultats de l’enquête menée par l' Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) sur sept attaques de loups.

>> A lire aussi : Un mystérieux «canidé» sème la terreur dans le Larzac

Demande de tirs de défense

Ainsi la responsabilité du loup dans une attaque le 12 novembre à Cornus est pointée puisque l’éleveur a confondu l’animal grâce à des pièges vidéo. Pour les six autres attaques, l’expertise n’écarte pas la présence du loup. « Cela signifie que l’ensemble des traces [morsures, brisures des os…] concourent à prouver qu’elle a bien été commise par un loup et que toutes les autres hypothèses ont été rejetées », souligne la FDSEA de l’Aveyron.

Avec 800.000 ovins et 500.000 bovins dans ce département, les éleveurs s’inquiètent de la présence du prédateur. Ils demandent que « des tirs de défense » soient mis en œuvre et l’intervention de la « brigade loup ». En France, l’ONCFS estime entre 300 et 350 individus la population des loups.