Toulouse: 2017, une année de grands chantiers et petits événements

PROSPECTIVE Parc des Expositions, travaux sur la ligne A ou encore congrès des Astronautes. L’actualité sera dense en 2017 dans la Ville rose…

Beatrice Colin

— 

Station Capitole dans le MŽtro Ligne A, le 27 septembre 2004 ˆ Toulouse.
Station Capitole dans le MŽtro Ligne A, le 27 septembre 2004 ˆ Toulouse. — Frederic Scheiber/20 Minutes

Adieu 2016. Désormais affublée d’un nouveau nom, la région Occitanie est prête à affronter la nouvelle année. Et les petits et grands événements qui vont l’animer. 20 Minutes Toulouse en dresse une liste non exhaustive.

1 - Le grand lifting de Saint-Sernin.

Premiers coups de pioches ce mois-ci sur la place Saint-Sernin dont la rénovation a été confiée à l’urbaniste Catalan Joan Busquets. Il veut en faire un secteur « apaisé » et arboré, débarrassé du flux de transit et des places de stationnement. Ce chantier à 15 millions d’euros sera livré à l’automne 2019.

>> A lire aussi : VIDEO. Toulouse: Les puces de Saint-Sernin vivent leurs derniers jours avant déménagement

L’un de ses conséquences les plus notables sera le déménagement du célèbre marché aux puces dominical. Dès ce dimanche 8 janvier, il se tiendra sur les allées Jules-Guesde et Paul-Feuga, de part et d’autre du terminus du tramway.

2 - AZF : Dernier round judiciaire.

Quatre mois. C’est le temps que va durer le troisième procès AZF qui s’ouvrira le 24 janvier devant la Cour d’appel de Paris. Un ultime rendez-vous judiciaire pour les victimes de la catastrophe industrielle après là cassation en janvier 2015 de l’arrêt de la Cour d’appel de Toulouse qui avait condamné le directeur de l’usine et la société Grande Paroisse, filiale de Total.

3 - L’interruption estivale de la ligne A

Les habitués vont devoir se remettre au bus. La ligne A du métro sera interrompue durant cinq semaines au cœur de l’été 2017, tout comme d’ailleurs les deux suivants. Mais c’est pour la bonne cause.

>> A lire aussi : Toulouse: Donnez votre avis sur le doublement de capacité de la ligne A de métro

Le vaste chantier (180 millions d’euros) qui démarre en mars doit permettre en effet de doubler la capacité de la ligne en rallongeant les quais de cinq stations. En 2019, Tisséo pourra donc faire circuler des rames de 52 mètres au lieu de 26 actuellement. Un véritable ballon d’oxygène pour les usagers qui s’entassent sur les quais aux heures de pointe.

4 - De nouveaux tarifs dans les transports

A partir du 1er juillet, Tisséo appliquera sa nouvelle tarification solidaire. Elle marque la fin de la gratuité systématique pour les plus de 65 ans. Elle sera réservée aux petites retraites (inférieures à 801 €).

>> A lire aussi : Toulouse: Le tarif jeunes à 10 euros finalement maintenu (mais pas pour tous)

Les autres seniors paieront leur abonnement mensuel 10 ou 15 euros en fonction de leurs revenus, tout comme les chômeurs. Les moins de 26 ans conservent le tarif mensuel à 10 euros s’ils sont scolarisés ou étudiants mais ils paieront 15 euros s’ils sont salariés. Enfin l’abonnement mensuel doit flamber de 46,80 à 50 euros. Mais cette hausse conséquente pourrait être étalée sur deux ans.

5 - Toulouse, au coeur de l’Espace

Le 27 juin 1997, la Cité de l’Espace ouvrait ses portes. Le parc à thème fête cette année ses 20 ans et devrait dépasser le cap des 322 000 visiteurs atteint en 2016.

Pour marquer cet anniversaire, la Cité accueillera du 16 au 20 octobre le 30e congrès mondial des Astronautes en présence d’une centaine d’entre eux et peut-être de Thomas Pasquet, qui devrait avoir rejoint le plancher des vaches d’ici là.

6 - Des PV délivrés par des caméras

C’est la nouveauté technologique qui ne devrait pas faire l’unanimité. Les as du stationnement en double file vont en être pour leurs frais. A partir de ce mois de janvier, les caméras de vidéosurveillance de la voie publique vont avoir une nouvelle fonctionnalité.

>> A lire aussi : Toulouse: En janvier, les caméras de vidéosurveillance pourront mettre des PV

La centaine de caméras qui scrute le centre historique va pouvoir verbaliser les automobilistes qui ne respectent pas les règles de stationnement. Ce sont les opérateurs qui se trouvent derrière les écrans du centre de supervision qui relèveront l’infraction et feront une photo, avant de tout envoyer au centre de gestion national des PV de Rennes.

7 - Le MEGA chantier du Parc des Expositions

Voiries, terrassements, réseaux. Les premiers coups de pioche du plus grand chantier de l’agglomération toulousaine seront réellement donnés en ce mois de janvier. Une partie du futur Parc des Expositions, implanté sur la commune de Beauzelle, va progressivement sortir de terre cette année.

D’ici trois ans, un grand hall de 40 000 m2 de surface d’exposition mais aussi un espace de conventions de 15 000 m2 seront opérationnels. Ce chantier à 311 millions d’euros, accueillera de 500 à 700 ouvriers en moyenne chaque jour.

8 - La 4 G dans le métro, c’est pour septembre

Cela parait anodin, mais pour des milliers d’usagers des deux lignes de métro toulousaines, ce sera une petite révolution. En septembre 2017, il sera possible de lire ses mails dans le métro toulousain. Tisséo a annoncé le déploiement de la 4G pour cette année et planche sur la mise en place du Wi-Fi dans les rames du tramway et les bus Linéo.

9 - De l’affiche au MATOU

Plus accessible, plus grand… le musée de l’affiche nouvelle version rouvrira ses portes au mois de mars. Rebaptisé Matou, le seul musée français spécialisé dans l’affiche et la carte postale sera aussi plus visible car son entrée, cachée jusqu’à présent, se fera désormais directement sur les allées Charles-de-Fitte.

10 - Montaudran sur toute la ligne

L’ouverture du musée de l’aéropostale et de la grande Halle dédiée à l’accueil des Machines de François Delarozière, ce n’est pas encore pour cette année sur le site de Montaudran.

>> A lire aussi : Toulouse: Le musée des pionniers de l'Aéropostale entrera en piste fin 2018

En attendant de pouvoir scruter le Minotaure, cette machine qui attend d’enjamber l’ancienne piste d’où s’envola Mermoz, de l’autre côté de la zone les jardins de la ligne sont en train de sortir de terre. Sur 3,5 hectares, ces espaces verts inaugurés au printemps rappelleront les étapes de la mythique ligne aéropostale entre Montaudran à Santiago du Chili.