Toulouse: Une bombe incendiaire artisanale déposée devant une église

FAITS-DIVERS Une enquête est ouverte après la découverte d’un engin incendiaire sur le parvis d’une église de Toulouse, dans le quartier de la Roseraie…

H.M. avec AFP

— 

L'église Saint-André se situe chemin de Michoun, à la Roseraie.
L'église Saint-André se situe chemin de Michoun, à la Roseraie. — Google Maps

Les policiers de SRPJ de Toulouse enquêtent sur la découverte d’une bombe artisanale sur le parvis de l’église Saint-André, dans le quartier de la Roseraie. La trouvaille remonte au jeudi 8 décembre dans la matinée mais elle n’a été dévoilée que ce jeudi.

L’engin incendiaire a été repéré par un paroissien contre la porte de l’édifice. Caché dans une boîte de la taille d’un carton à vin, il était constitué de deux bouteilles d’allume-feu pour barbecue, reliées par du fil électrique. Des petits cubes d’allume-feu piqués de cierges magiques pour anniversaire étaient collés aux bouteilles.

Les bougies étaient consumées, sans que leurs étincelles déclenchent le dispositif. "Le dispositif rudimentaire était bien destiné à mettre le feu", indique une source policière.

Vigilance dans les lieux de culte

L’engin incendiaire avait d’ailleurs, bizarrement, été ramené dans la cour du commissariat central de Toulouse dont l’évacuation avait été ordonnée pendant 45 minutes avant l’arrivée des pompiers et des démineurs. Réel acte de malveillance ou provocation, l’enquête devra déterminer l’origine de cet engin incendiaire.

>> A lire aussi : Toulouse: Les fêtes de fin d'année sous haute surveillance

Mercredi, sans faire allusion à cette affaire, le préfet Pascal Mailhos a indiqué qu’il avait demandé à toutes les autorités religieuses d’être vigilantes à l’approche des fêtes, y compris en n’hésitant pas à fouiller les sacs des fidèles à l’entrée des lieux de culte.