Coupe de la Ligue: Le TFC tombe à Metz tout au bout d'une incroyable séance de tirs au but

FOOTBALL Toulouse a été éliminé en huitièmes de finale de Coupe de la Ligue mercredi soir à Metz. Le score : 1-1 puis 11 tirs au but à 10…

Nicolas Stival

— 

Le gardien du TFC Mauro Goicoechea, héros malheureux du huitième de finale de Coupe de la Ligue à Metz, le 14 décembre 2016.
Le gardien du TFC Mauro Goicoechea, héros malheureux du huitième de finale de Coupe de la Ligue à Metz, le 14 décembre 2016. — P. Hertzog / AFP

Pour fêter dignement les 80 ans du club, en 2017, le TFC devra trouver autre chose qu’une Coupe de la Ligue à ajouter dans la vitrine. Ce mercredi soir, l’équipe de Pascal Dupraz a chuté dès les huitièmes de finale à Metz, au terme d’une séance de tirs au but complètement folle (1-1, 11 t.a.b. à 10).

>> A lire aussi : Coupe de la Ligue: Paris et Monaco facilement qualifiés, Lyon a craqué... Revivez le multiplex en live

Les 20 joueurs de champ ayant réussi leur tentative, les gardiens ont pris le relais. Et le Toulousain Mauro Goicoechea a vu son tir détourné par le Messin David Oberhauser, qui s’est chargé dans la foulée de donner la qualification aux Lorrains.

Un épilogue d’autant plus cruel pour le portier uruguayen de 28 ans que l’habituel remplaçant d’Alban Lafont, pas toujours fiable, a sorti cette fois une belle partie. Impuissant sur la superbe frappe victorieuse du Messin Mollet (10e), Goicoechea a réalisé de jolis arrêts, notamment sur une tête de Falette (55e), un coup franc de Mollet (66e) et surtout une reprise de près signée Hein (77e). Sans oublier une sortie efficace dans les pieds du très remuant Sarr (83e).

Revenus à égalité grâce à un penalty du capitaine Martin Braithwaite (28e), les Violets ont tout de même été globalement dominés par une équipe qui était déjà allée les surprendre chez eux le 19 novembre en L1 (1-2).

>> A lire aussi : TFC: Ciao la touffe... Martin Braithwaite ne ressemble plus du tout à ça

Dès samedi, le septième du championnat retrouvera le Stadium face à Nancy. Et Goicoechea sa place sur le banc. Jusqu’à quand ? Mystère : avant mercredi, le dernier match officiel de l’imprévisible Uruguayen avec l’équipe première remontait au 27 janvier,lors d’une demi-finale de Coupe de la Ligue perdue à Paris (2-0).

>> A lire aussi : Coupe de la Ligue: En quarts Monaco ira à Sochaux, le PSG recevra Metz

Ironie du sort : tombeur de Toulouse, le FC Metz ira justement défier le PSG en quart de finale de cette même compétition…