Laser, ICE, IMAX... Les cinémas toulousains se livrent une guerre technologique

CULTURE Un nouveau cinéma ouvrira ses portes d’ici Noël à Fenouillet avec une technologie innovante, prêt à rivaliser avec les autres multiplexes de l’agglomération…

Béatrice Colin
— 
Le cinéma Kinepolis de Fenouillet, encore en travaux, ouvrira ses portes d'ici Noël 2016.
Le cinéma Kinepolis de Fenouillet, encore en travaux, ouvrira ses portes d'ici Noël 2016. — B. Colin / 20 Minutes

Pour vivre physiquement un film, se prendre pour Rey ou Anakin Skywalker, vibrer au rythme des soubresauts de la voiture de Mad Max, il fallait jusqu’à présent se rendre à Labège et prendre un billet dans la salle IMAX 3D, ouverte il y a six ans. Et des spectateurs étaient prêts à faire plus de 80 kilomètres pour voir un blockbuster dans cette salle-là, quitte à débourser quelques euros de plus.

>> A lire aussi : Deux nouveaux cinémas à l'ouest de Toulouse, au Mirail et à Colomiers

Mais d’ici la fin de l’année, les adeptes des sensations fortes sur grand écran auront de nouvelles options d’immersion. Mercredi, le Méga CGR de Blagnac dégaine sa salle ICE, traduisez Immersive Cinéma Expérience. Une ouverture programmée le jour de la sortie de Rogue One : A Star Wars Story.

Ce système propose un indice de luminosité d’une qualité six fois supérieure à celle des autres salles de projection, sans parler d’une meilleure qualité de son.

3,5 millions d’euros d’investissement

« Nous avons tout refait au sein du cinéma et nous en avons profité pour intégrer cette technologie qui permet de répondre à des attentes et demandes. Notre groupe peut se permettre ce genre d’innovation comme il l’avait en étant le premier à passer au tout numérique il y a quelques années », explique Jean-Baptiste Salvat, directeur du Méga CGR qui a investi 3,5 millions d’euros dans sa rénovation et sa nouvelle salle.

Un investissement important pour ce cinéma de 15 salles qui reçoit chaque année 900.000 personnes. Mais nécessaire, surtout quand sort de terre à moins de 15 kilomètres de là un nouveau multiplexe. D’ici Noël, le groupe Kinepolis ouvrira un cinéma à Fenouillet, attenant au centre commercial complètement reconfiguré.

Clientèle de proximité

« Ce sera le premier de France où toutes les salles sont équipées de la technologie laser qui permet d’avoir une meilleure qualité d’image, toujours constante et sans détérioration avec le temps », assure Anne-Sophie Le Guiader, une des responsables nationales de Kinepolis qui proposera aussi des places numérotées et des rendez-vous à thème.

Si elle joue sur l’aspect innovation, l’enseigne sait aussi que l’un des principaux critères de choix pour un cinéphile reste celui de la proximité. Elle compte donc capter sa clientèle principalement sur le nord de l’agglomération toulousaine et atteindre 450.000 spectateurs chaque année.