VIDEO. Ils font une battle de violons imprimés en 3D (et c'est loin d'être ringard)

INNOVATION Sia et Justin Bieber sont au programme d’une battle inédite entre deux violonistes toulousains jouant sur des 3DVarius, des violons imprimés en 3D…

Béatrice Colin
Pauline Henric et Laurent Bernadac ont enregistré leur battle de violons électriques 3D Varius au musée des Augustins.
Pauline Henric et Laurent Bernadac ont enregistré leur battle de violons électriques 3D Varius au musée des Augustins. — 3D Varius

On connaissait les battles de hip-hop, un peu moins celles d’instruments classiques. Deux Toulousains ont testé la battle de violons électriques. Mais pas n’importe lesquels, les 3DVarius qui ont la spécificité d’avoir été imprimés en 3D par une jeune entreprise toulousaine créée par l’un des deux musiciens, Laurent Bernadac.

Catherine Lara, la rockeuse de diamant, peut remballer son archet. Entre le mythique Thunderstruck du groupe AC/DC ou le très dansant Cheap Thrills de l’artiste Sia, il démontre avec Pauline Henric que la pratique de cet instrument, petit bijou d’innovation, est loin d’être ringarde.

Une vidéo qui va permettre à la jeune société de la Ville rose de pouvoir faire sa pub lors du CES de Las Vegas, LE rendez-vous des nouvelles technologies, du 4 ou 8 janvier prochain.

Des pièces 3D pour violon classique

En attendant de pouvoir montrer son 3DVarius Outre-Atlantique au cours d’une tournée d’un mois, Laurent Bernadac devrait livrer ses premiers clients dans les prochains jours.

Et ses ambitions ne s’arrêtent pas là. L’entreprise poursuit ses recherches pour innover. Elle vient ainsi de sortir une sourdine imprimée en 3D qui se fixe cette fois sur un violon classique.