Ils dénoncent une chasse aux étrangers organisée

- ©2007 20 minutes

— 

Les agents de la CAF, de la Cram ou Ddass de Haute-Garonne vont-ils devenir des auxiliaires de police ? C'est la crainte de plusieurs assos et syndicats après la lecture d'une note interne à la préfecture. Ecrite dans le cadre de la lutte contre les fraudes à l'identité, elle évoque la mise en place d'une formation des agents par la Police de l'air et des frontières. « La note présente ça comme une formation à la fraude, mais en réalité la finalité est la détection des personnes en situation irrégulière, or ce n'est pas le rôle d'un agent de service public », dénonce Rémi Cochard, de la Ligue des droits de l'homme, qui a saisi la Cnil (Commission informatique et liberté). La note fait en effet référence à un croisement des fichiers, interdit par la Cnil.