Top 14: Revivez la victoire bonifiée du Stade Toulousain face à Brive

RUGBY La victoire ou rien. Pour ne pas être largué dans la course aux phases finales, le Stade Toulousain devait vaincre Brive…

Nicolas Stival

— 

Le trois-quarts centre Gaël Fickou retrouve le Stade Toulousain son club après les test-matchs de l'automne avec le XV de France.
Le trois-quarts centre Gaël Fickou retrouve le Stade Toulousain son club après les test-matchs de l'automne avec le XV de France. — F. Lancelot / Sipa

STADE TOULOUSAIN - CA BRIVE: 30-12

14h20: Grâce à ces cinq points, Toulouse remonte à la sixième place provisoire du Top 14, en attendant le Toulon - Bordeaux-Bègles de 16 h 15, dernier match de cette phase aller. Brive reste dixième. Merci d'avoir suivi ce match avec nous et bon dimanche à tous !

 

14h18: C'EST FINI !!! 12.078 courageux sont venus ce dimanche à Ernest-Wallon malgré l'horaire aberrant pour assister au succès bonifié du Stade Toulousain sur Brive.

76e: Comme quoi c'est simple, le rugby! Derrière une mêlée toulousaine à cinq mètres de la ligne briviste, Sébastien Bézy sert Arthur Bonneval petit côté qui plonge et inscrit le cinquième essai toulousain! Doussain manque la transformation (30-12) mais LE STADE EST DE NOUVEAU DANS LES CLOUS DU BONUS!

74e: Enième faute briviste. Whetton paie pour ses copains et prend un carton jaune. Le CAB va finir à 14!

70e: Oh là là Galala ! Le centre remplaçant fijdien du CAB se fait la malle derrière un regroupement et marque le deuxième essai corrézien, transformé par Germain (25-12) Sur l'action précédente, l'arbitre Adrien Descottes n'avait pas accordé un essai a priori valable au Toulousain Christopher Tolofua. Le Stade n'a plus le point du bonus offensif!

64e: A côté de leurs pompes, les Brivistes perdent en plus des joueurs: après le pilier Karlen Asieshvili, le deuxième ligne Jan Uys sort blessé.

 

61e: C'est vrai, je parle moins du match. En fait, les deux bancs enchaînent les changements et le rythme du match s'en ressent.

60e: Une théorie intéressante. Il va falloir surveiller les prochaines performances de Laurent Koscielny avec Arsenal.

 

56e: Le CAB a probablement perdu la rencontre. Mais ses supporters gardent le sens de l'humour. On parle quand même de la ville natale de Patrick Sébastien.

 

54e: A priori, la statistique énoncée par nos confrères de La Montagne ne va pas être démentie aujourd'hui. Ce match est le neuvième de la saison à débuter à 12h30. Les huit premiers ont débouché sur un succès de l'équipe qui recevait.

47e: Il est là, l'essai du bonus offensif pour Toulouse !!! Kunatani perce la défense briviste et sert Fickou qui file inscrire son doublé sans opposition. Bézy ne transforme pas (25-5).

45e: Bonne entame stadiste concrétisée par une pénalité de Sébastien Bézy (petit frère de Nicolas, l'ouvreur de Brive). Toulouse compte 15 points d'avance (20-5).

13h30: Doussain tape le coup d'envoi de la deuxième mi-temps.

Mi-temps: Après un début de match très compliqué, le Stade Toulousain s'est parfaitement repris en inscrivant trois essais. Rendez-vous dans quelques minutes...

Mi-temps: Après un début de match très compliqué, le Stade Toulousain s'est parfaitement repris en inscrivant trois essais. Rendez-vous dans quelques minutes...

38e: Le travail du dimanche, ce fléau

 

32e: Nouvelle offensive toulousaine d'envergure pour inscrire l'essai du bonus. Mais Bonneval « croque » un surnombre et l'action n'aboutit pas.

30e: C'EST FICKOU ET C'EST SPLENDIDE !!! Le centre international prend le ballon  au milieu du terrain et accélère. Il passe en revue trois Brivistes et file à l'essai! Bézy rate la transformation (17-5).

25e: Après une belle accélération de Fickou suivie d'une passe au pied, Bonneval est légèrement bousculé par Ngwenya. Pas d'essai de pénalité, après visionnage de la vidéo. Décision parfaitement justifiée.

 

22e: ET TOULOUSE QUI FRAPPE ENCORE !!! Maka pénètre en force dans les 22 mètres brivistes, l'action se développe dans le côté fermé et Kunatani aplatit. Cette fois, Bézy transforme et le Stade pend l'avantage ! (12-5)

19e: ESSAI TOULOUSAIN !!! La base quand une équipe galère dans le jeu: pénaltouche à cinq mètres de la ligne adverse, ballon porté et tout le monde s'écroule dans l'en-but. L'essai est accordé au troisième ligne François Cros. Sébastien Bézy rate la transformation, et les deux équipes sont donc à égalité (5-5).

16e: La fine fleur de l'humour toulousain est pourtant présente à Ernest-Wallon.

 

13e: et hop, un ballon volé en touche par Ledevedec. Brive récupère une pénalité dans la foulée. Toulouse n'y est pas du tout...

11e : « Ici, ici, c’est la Corrèze », entend-on dans les tribunes d’Ernest-Wallon. Quand la réforme territoriale va trop loin.

9e: Le Stade Toulousain essaie de réagir mais le Briviste Cabannes gratte un ballon au sol, et Fickou est pénalité.

4e: Première grosse action chaude pour le CAB et PREMIER ESSAI. Après une série de pilonnages, le troisième ligne Hirèche aplatit en coin malgré le plaquage de Kunatani !!! Germain rate la transformation (0-5).

1re: Côté briviste, à noter la titularisation du deuxième ligne du XV de France Julien Ledevedec au poste de numéro 8, et celle du pilier gauche Lucas Pointud, qui évoluera au Stade Toulousain la saison prochaine.

 

12h30: C'est parti ! Voici la (jeune) compo du Stade Toulousain. Avec des absents de marque, dont Dusautoir, Maestri et Médard (blessés) ou encore Huget et le Samoan Perez (congés).

 

12h25: Bienvenue, et merci de nous rejoindre entre la poire et le fromage. Oui, on sait l'horaire n'est pas idéal mais nous ne sommes si la LNR, ni Canal+, donc nous n'avons aucune responsabilité là-dedans. Ernest-Wallon sonne assez creux d'ailleurs.

A l’heure où certains dégusteront le gigot haricots dominical en famille, le Stade Toulousain jouera une partie de son avenir sportif, contre Brive. Bien sûr, Ernest-Wallon a déjà vu plus belles affiches. Mais celle-ci est sacrément importante pour l’avenir du club Rouge et Noir. Seulement neuvième avant cette dernière journée de la phase aller, l’équipe d’Ugo Mola doit dominer la formation corrézienne, qui la talonne, un point derrière.

Elle pourra compter pour cela sur le retour de quelques internationaux (les Français Baille, Doussain et Fickou et l’Ecossais Gray). Plus généralement, décembre devrait être crucial pour les hommes d’Ugo Mola, tant en Top 14 (réceptions de Brive, donc, et de Clermont, entrecoupées d’un déplacement à Grenoble) qu’en Coupe d’Europe (double confrontation face aux Italiens des Zebre). Un sans-faute est fortement recommandé pour continuer à espérer dans les deux compétitions.

 

>> Parce que le Stade Toulousain n’a pas vraiment d’autre choix que la victoire pour éviter de sombrer dans l’anonymat, voire dans la crise, on se retrouve un peu avant le coup d’envoi à 12 h 30.