VIDEO. Stade Toulousain: C'est officiel, le très prometteur Antoine Dupont va débarquer

RUGBY Castres a officialisé mardi soir le départ d’Antoine Dupont. Le jeune demi de mêlée va s’engager avec le Stade Toulousain…

Nicolas Stival

— 

Le Castrais Antoine Dupont (à droite) tente de bloquer le Racingman Maxime Machenaud, lors d'un match de Top 14, le 24 septembre 2016 à Castres.
Le Castrais Antoine Dupont (à droite) tente de bloquer le Racingman Maxime Machenaud, lors d'un match de Top 14, le 24 septembre 2016 à Castres. — P. Rodriguez / Sipa

Un communiqué pour officialiser une information attendue depuis de longues semaines. Mardi soir, le Castres Olympique a annoncé qu’Antoine Dupont quitterait le Tarn en fin de saison. « Si le club regrette cette décision, il [lui] souhaite le meilleur pour sa carrière », indique le CO dans ce communiqué.

Le Stade Toulousain s’est chargé mercredi d’officialiser la destination du jeune demi de mêlée, qui ne faisait pas de doute. « Il était légitime que ce natif du Gers porte un jour le maillot du Stade Toulousain, et cette anomalie sera réparée dès la saison prochaine », affirme le directeur sportif Fabien Pelous. En fait, Dupont est né à Lannemezan, dans les Hautes-Pyrénées, voici 20 ans, avant de débuter le rugby à Castelnau-Magnoac, dans le même département.

20 ans et déjà 43 rencontres de Top 14 et de Coupe d'Europe

C’est en 2011 qu’il a rejoint Auch, la préfecture gersoise, puis Castres trois ans plus tard. Le numéro 9 représente l’avenir du rugby français. Et même son présent, puisque ce joueur trapu (1,74 m, 82 kg) et extrêmement vif fait quasiment jeu égal avec l’expérimenté international tricolore Rory Kockott (30 ans) à Castres. Il a déjà disputé 33 rencontres de Top 14 et dix de Coupe d'Europe.

Dupont a enthousiasmé les spectateurs bordelais jeudi, lorsque les Barbarians ont terrassé l’Australie (19-11) grâce notamment à un essai du Parisien Raphaël Lakafia, splendidement initié par le Castrais, auteur d’une extraordinaire percée depuis ses 40 mètres (à partir d’une minute et 40 secondes).

>> A lire aussi : Bon, ce Stade Toulousain-Castres, c'est un vrai ou un faux derby?

Quelques semaines plus tôt, le 30 octobre, c’est le public du stade Pierre-Antoine qui clamait des « Dupont au CO » après l’essai de son chouchou en Top 14, sur un exploit personnel (déjà) contre l’Union Bordeaux-Bègles (33-27).

Cela n’a pas suffi à retenir le prodige, qui va venir concurrencer Sébastien Bézy à Toulouse, alors que Samuel Marques, à peine arrivé de Pau, doit quitter le Stade pour Brive. Il s’agit de la cinquième recrue des Rouge et Noir pour la saison 2017-2018, après les piliers Lucas Pointud et Charlie Faumuina (auteur du troisième essai des All Blacks samedi contre la France), le troisième ligne Louis-Benoît Madaule et l’ouvreur australien Zack Holmes.