François Hollande se recueille sur la stèle d'une victime de Mohamed Merah

HOMMAGE Le président s’est rendu à Manduel pour honorer la mémoire de ce militaire tombé sous les balles du tueur au scooter…

avec AFP
— 
Lors de la cérémonie d'hommage du Président de la République à Abel Chennouf, en présence de ses proches.
Lors de la cérémonie d'hommage du Président de la République à Abel Chennouf, en présence de ses proches. — JEAN-PAUL PELISSIER / POOL / AFP

Le président de la République s'est recueilli quelques instants ce vendredi à Manduel, sur la stèle construite en mémoire d'Abel Chennouf, un des militaires tués à Montauban par Mohamed Merah en mars 2012.

>> A lire aussi : L'Etat jugé en partie responsable de la mort d'un militaire tué par Merah

Honorer son engagement

Accompagné des parents, de la soeur et de la compagne du militaire, François Hollande a déposé une gerbe de fleurs sur cette stèle. « Je tenais aujourd'hui à être là, à cette occasion », a indiqué le Chef de l'Etat, précisant qu'il avait « pris cet engagement » auprès de la famille d'Abel Chennouf.

Le Président de la République était présent ce vendredi dans le Gard pour assister à la cérémonie de sortie de deux promotions de gardiens de la paix à l'Ecole nationale de police de Nîmes.

>> A lire aussi : Le frère de Mohamed Merah pourrait être jugé du 27 février au 31 mars à Paris

Mohamed Merah avait assassiné sept personnes en 2012 : trois militaires et quatre personnes, dont trois enfants, dans une école juive à Toulouse.