Toulouse: Des «bus Macron» pour vous emmener au ski, à partir de 9 euros

SOCIETE L’opérateur Ouibus lance des lignes éphémères à petits prix entre la Ville rose et trois stations pyrénéennes : Saint-Lary, La Mongie et Ax-les-Thermes…

Helene Menal

— 

En free ride sur les pistes de Peyragudes. Illustration
En free ride sur les pistes de Peyragudes. Illustration — GELEBART ALEXANDRE

Se laisser aller au « free drive » avant le free ride, libéré des soucis logistiques, sinon celui de vérifier qu’on a bien pris ses gants. Et sans forcément plomber son porte-monnaie. C’est ce que propose pour cette saison l’opérateur Ouibus (filiale de la SNCF). Il a annoncé mardi l’ouverture de « lignes éphémères » entre Toulouse et trois stations des Pyrénées :  Saint-Lary, La Mongie et Ax-les-Thermes.

>> A lire aussi : Pour les amateurs d’or blanc, les stations de ski des Pyrénées jouent la carte verte

Ce service sera disponible à partir du début des vacances de Noël. Ouibus annonce des tarifs « à partir de 9 euros » (l’aller simple) mais sur sa centrale de réservation ces sésames très, très discount ne sont plus disponibles que pour aller skier à Saint-Lary (départ 6h15, arrivée 8h45). Les virées vers Ax et La Mongie étaient ce mardi à 12 euros. Un autre opérateur,  Flixbus, va aussi desservir Saint-Lary depuis Toulouse, grâce à ses bus venant de Paris, à partir du 16 décembre. Sur son site, le prix d'appel est pour l'heure à 15 euros.

D'autres solutions

Mais il n’y a pas que les « bus Macron » qui se ruent vers l’or blanc. La station de Peyragudes annonce par exemple une ligne vers Toulouse, « à 35 euros aller-retour, forfait compris ». Un prix canon obtenu auprès d’un transporteur local tout à fait classique.

Et pour ceux qui préfèrent quand même la voiture, pas besoin de payer le prix fort à tous les coups. Les stations N’PY ont par exemple noué un partenariat avec la plateforme de covoiturage  www.co-rider.fr, spécialisée dans les sports de glisse.