Les fonctionnaires manifestent en masse

SOCIAL La mobilisation était forte, mardi, dans les rues de la Ville rose..

A Toulouse, A.R.

— 

La mobilisation a été forte mardi à Toulouse avec 17.000 manifestants selon la police et 35.000 selon les syndicats. En tête de cortège, les gaziers et les électriciens ont défilé «pour défendre le service public».

«Aujourd'hui, nous sommes nombreux et plus nous descendrons dans le rue, plus le gouvernement nous entendra. Il veut laisser des gens au bord de la route et ce n'est pas normal», estime Dominique, agent EDF-GDF depuis quinze ans. La réforme des régimes spéciaux de retraite restait une revendication prédominante. «Quand je partirai à la retraite, j'aurais assez cotisé. Mais je suis là pour que tous les salariés partent à la retraite à 60 ans maxi, tout en tenant compte de la pénibilité de certaines professions», ajoute-t-elle.

En grève pour le septième jour, hier, les cheminots se sont placés au milieu du cortège. «On se met en retrait même si nous partageons les revendications du service public. Nous restons mobilisé contre les régimes spéciaux de retraites», explique Laurent Brun, de la CGT cheminots.

A l’issue de la manifestation, une centaine de manifestants se sont réunis à Arnaud-Bernard pour parler des «différentes luttes: statuts, emplois, protection sociale...»

SNCF
Mercredi, le trafic ferroviaire reste perturbé. Six TGV devraient circuler entre Toulouse et Paris. Sept trains corail et 64 TER sont également prévus. Rens sur www.ter-sncf.com ou au 0 800 80 13 34.