Dix blessés lors d'un essai d'Airbus

Amandine Rancoule - ©2007 20 minutes

— 

Hier, dix personnes ont été blessées, dont quatre grièvement, quand un A 340 600 effectuant des essais moteurs sur le site des usines Airbus a percuté un mur d'enceinte dans la zone réservée aux tests. « Le pronostic vital des trois blessés graves n'est pas engagé », a cependant indiqué la préfecture de région. D'après le service de presse d'Airbus, « neuf personnes se trouvaient à bord de l'appareil afin d'y effectuer les mesures de tests habituellement prévues. Dix personnes ont été blessées, dont un mécanicien au sol, quatre grièvement et sept légèrement ». Quatre ont dû être hospitalisées. Les six autres ont été soignées sur place.

Sept des personnes se trouvant dans l'appareil au moment de l'accident sont des membres de la compagnie Etihad Airways, à laquelle était destiné l'Airbus. Les deux autres blessés appartiennent au personnel de l'avionneur européen. Selon le service communication de l'aéroport, « une cale de l'avion aurait lâché au moment où les ingénieurs effectuaient des tests sur les réacteurs ». Depuis son point d'arrêt, le quadrimoteur long-courrier aurait alors fait un bond d'une quarantaine de mètres pour percuter le mur en face, cisaillant en deux le cockpit. Après son choc avec le mur, l'avion, qui a en partie escaladé un parapet, se retrouvant le nez en l'air, était très endommagé.

Près de 80 pompiers sont intervenus sur les lieux, à Saint-Martin-du-Touch, pour désincarcérer l'avion encastré dans le mur antibruit et sécuriser la zone sinistrée. L'accident aurait entraîné au moins le retard d'un vol, celui de la navette Air France entre Toulouse et Paris-Orly.