AZF, pour quelques jours de plus

- ©2007 20 minutes

— 

Hier, le délibéré sur la demande de supplément d'information par l'association des sinistrés du 21 septembre a été prorogé de quelques jours par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Toulouse.

L'association avait demandé, fin octobre, une enquête sur une note des renseignements généraux évoquant un attentat pour expliquer l'explosion de l'usine AZF. « En cas d'irrecevabilité, la demande sera reprise le 22 novembre », a précisé l'avocate de l'association, Agnès Caséro. Le même jour, la chambre de l'instruction examinera un appel de l'Association des familles endeuillées, sur des plaintes pour « mise en danger de la vie d'autrui » et « entrave à l'enquête pénale », ayant fait l'objet de non-lieu.