Toulouse: Plus de 150 policiers ont marché pour montrer leur ras-le-bol

GROGNE Plus de 150 policiers ont marché mercredi midi dans les rues de la Ville rose pour demander plus de reconnaissance et des moyens supplémentaires…

B.C.

— 

Marche de policiers le 26 octobre 2016.
Marche de policiers le 26 octobre 2016. — B. C. / 20 Minutes

Pas de drapeau, ni de signe distinctif. Juste une Marseillaise entonnée devant la gare Matabiau, au bout d’une marche d’un peu moins de 2 kilomètres.

Plus de 150 policiers ont participé à la marche organisée ce mercredi midi, à l’initiative du syndicat Unite SGP pour montrer le ras-le-bol de la profession et demander plus de « reconnaissance ».

>> A lire aussi : Manifestation des policiers: François Hollande reçoit les syndicats de police à l’Elysée

A leurs côtés quelques citoyens, mais aussi le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, venu devant le commissariat leur témoigner son soutien.

Cette mobilisation fait suite à celle organisée la veille par d’autres syndicats devant le Palais de Justice, nettement moins suivie. Elles font toutes les deux échos aux manifestations spontanées nées au lendemain de l’attaque dont ont été victimes leurs collègues de Viry-Châtillon.

Au premier rang des revendications de ces policiers de « la base », des moyens humains supplémentaires, mais aussi le versement de primes ou encore une révision du système de légitime défense.