Angers-TFC: Décidément, les Violets sont accros au jaune

FOOTBALL Samedi soir, Toulouse a ramené le point du match nul et quatre cartons jaunes d’Angers (0-0). Le TFC a déjà pris 31 avertissements cette saison, un record…

Nicolas Stival

— 

L'arbitre Bartolomeu Varela donne un carton jaune au Toulousain Alexis Blin (à gauche) et à l'Angevin Thomas Mangani lors du match de Ligue 1 à Angers, le 22 octobre 2016.
L'arbitre Bartolomeu Varela donne un carton jaune au Toulousain Alexis Blin (à gauche) et à l'Angevin Thomas Mangani lors du match de Ligue 1 à Angers, le 22 octobre 2016. — J.-F. Monier / AFP

Auteurs d’un nul samedi soir à Angers (0-0), le TFC n’a pas réussi à remonter sur le podium provisoire de Ligue 1. Cependant, le quatrième du championnat se contente de ce point ramené du stade Jean-Bouin, où il avait parachevé l’exploit du maintien voici cinq mois… Ainsi, l’entraîneur toulousain Pascal Dupraz évoque « un point qui nous satisfait », entre deux équipes « qui n’ont pas usurpé leur classement (Angers est huitième) ».

Sa formation n’a pas non plus « usurpé » son classement au niveau du fair-play. Avec quatre nouveaux cartons jaunes (pour Sylla, Durmaz, Blin et Bodiger), les Violets prennent la lanterne rouge de ce championnat dont la LFP tient aussi les comptes. Le TFC grille la politesse à Metz (qui joue ce dimanche à Rennes), Lorient et Bastia avec un total de 31 avertissements en dix journées, soit une belle moyenne de 3,1 cartons par match de L1…

Cinq avertissements en huit matchs pour Steeve Yago

Selon le site LesViolets.com, le TFC était déjà la « référence » dans la collection de cartons jaunes en Europe avant cette dixième journée.

A lui seul, le défenseur Steeve Yago en a reçu cinq en huit apparitions (il était suspendu à Marseille et à Caen). Diop, Sylla, Blin, Braithwaite et Toivonen (suspendu contre Monaco) en ont pris trois chacun.

31 jaunes, mais aucun rouge

Avec leur jeu physique et agressif, les Toulousains sont logiquement dans le collimateur des arbitres. Mais ils savent ne pas dépasser les bornes puisqu’ils font partie des six équipes (avec Caen, Nice, Rennes, Nantes et Nancy) sur les vingt de L1 à ne pas encore avoir reçu de carton rouge. Les joueurs alors dirigés par Dominique Arribagé avaient déjà enregistré cinq expulsions la saison dernière au même stade de la compétition

Cet engagement débridé porte ses fruits sur le plan des résultats, mais il a aussi son revers. Ainsi, Issa Diop et Martin Braithwaite, suspendus après avoir écopé de trois jaunes en moins de dix matchs, rateront la réception d’Auxerre, mercredi en Coupe de la Ligue. Ce qui n’attriste pas forcément le groupe ultra des Indians, pas plus fans que ça de la fameuse « coupe à Moustache ».