Pyrénées: Les éleveurs furax contre un ours espagnol (qui ne respecte pas la frontière…)

BIODIVERSITE Les éleveurs pyrénéens ont manifesté dimanche près de la frontière espagnole. Ils reprochent à Goiat, un ours lâché en Catalogne, de «braconner» dans leurs troupeaux…

H.M. avec AFP

— 

Un ours filmé le 24 mai dans les Pyrénées.
Un ours filmé le 24 mai dans les Pyrénées. — PNAltPirineu

Il ne montre pas patte au poste frontière. Goiat, un ours lâché en juin 2016 dans les Pyrénées espagnoles par les autorités catalanes, ignore bien entendu les frontières administratives. Il vient se balader régulièrement dans les Pyrénées françaises et en profite pour se servir sur la bête en s’attaquant aux troupeaux.

>> A lire aussi : Pyrénées: Ours ou pas, dans le doute des éleveurs indemnisés pour la mort de 132 brebis

C’est pour protester contre ces incursions que quelque 70 éleveurs ont manifesté dimanche à Saint-Béat, au sud de la Haute-Garonne. Leurs tracts dénonçaient le 1,8 million d’euros de subvention européenne touchés par la Catalogne et le Val d’Aran pour la réintroduction de cet ours. Une prime à la biodiversité qui passe mal.

« Le jackpot d’un côté, les embêtements de l’autre ! », se plaignent les éleveurs pyrénéens. Selon eux, « depuis plusieurs semaines, cet ours grassement payé attaque brebis et vaches ». « Reprenez votre ours ou nous nous en occuperons », menacent-ils à l’attention des Espagnols.

En France, les lâchers sont toujours en suspens

Côté français, la question épineuse de nouveaux lâchers d’ours continue plus que jamais de diviser. Dans une lettre rendue publique dimanche lors de la manifestation Ségolène Royal, la ministre de l’Environnement estime que « l’introduction d’une ourse » dans les Pyrénées occidentales, où deux mâles se morfondent en attendant l’âme sœur, serait « la proposition la plus acceptable localement ».

>> A lire aussi : Pyrénées: 20 ans après sa réintroduction, ça gronde toujours contre l'ours

Mais le Comité de massif, qui réunit les autorités et les associations des deux camps, n’a pas réussi à trancher le sujet en juillet 2016. Il doit à nouveau se réunir.