Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
TRANSPORTSMalte, Varsovie... L’aéroport de Blagnac ouvre 11 nouvelles destinations

Malte, Varsovie, Monastir... L’aéroport de Blagnac ouvre 11 nouvelles destinations

TRANSPORTS
Avec onze nouvelles destinations, l’aéroport dope son offre cet hiver, en grande partie grâce aux compagnies low-cost…
Sur le tarmac de l'aŽroport international de Toulouse-Blagnac. 10/09/2010 Blagnac
Sur le tarmac de l'aŽroport international de Toulouse-Blagnac. 10/09/2010 Blagnac - FrŽdŽric Scheiber/20MINUTES
Béatrice Colin

Béatrice Colin

L’arrivée de Ryanair donne un coup de fouet au trafic de (ATB) cet hiver. Grâce, en partie, au lancement des huit lignes de la compagnie low-cost irlandaise, l’aérogare devrait frôler à la fin de l’année le chiffre fatidique des 8 millions de passagers ayant transité entre ses murs en 2016.

A partir du 1er novembre, va notamment lancer un vol quotidien pour Bruxelles-Charleroi, mais aussi Londres-Stansted, deux par semaine pour Varsovie ou encore La Valette à Malte qui n’étaient pas proposées par les autres opérateurs présents à Blagnac.

De son côté, easyJet a ouvert . Birmingham sera desservi bientôt par un vol quotidien assuré par Flybe.

Plus au sud, Tunisair va assurer une liaison hebdomadaire avec Monastir et Germania va lancer en février un vol pour Funchal à Madère. Il y aura même un vol affrété le 11 mars par un tour-opérateur à destination de .

34 % de trafic low-cost

Entre la hausse de fréquence de certaines compagnies et l’ouverture de ces nouvelles lignes, l’offre grimpe de 12,2 % cet hiver. Et ces vols sont de plus en plus souvent assurés par les low-cost dont la part du trafic régulier est désormais de 34 %.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

En 2007, elle était seulement de 13,7 %. « En 2020, cette part devrait atteindre les 40 à 45 % », assure

Et pour accueillir tous ces voyageurs, les travaux d’agrandissement de la zone commerciale et d’une nouvelle passerelle devraient démarrer d’ici le début de l’année 2017 pour une mise en service échelonnée sur 2018.

Reste à savoir si toutes les compagnies résisteront à la concurrence et maintiendront leurs offres sur toutes les destinations, certaines affichant parfois des prix deux fois plus cher qu’une autre.

« Ce sont effectivement les tarifs qui feront la différence. Nous serons aussi attentifs à ce qu’il y ait un marché lorsqu’une compagnie pense à une destination », indique Catherine Gay, la directrice Stratégies et Développement de l’aéroport Toulouse Blagnac.

Sujets liés