VIDEO. La France est prévenue… Toivonen et Durmaz, les Suédois du TFC, sont en pleine bourre

FOOTBALL La Suède s’affirme comme le principal rival des Bleus dans la course au Mondial 2018. Lundi, elle a écrasé la Bulgarie grâce à d’excellents Ola Toivonen et Jimmy Durmaz, coéquipiers à Toulouse…

Nicolas Stival

— 

Le Suédois Jimmy Durmaz face à la Bulgarie, lors d'un match éliminatoire de la Coupe du monde 2018, le 10 octobre 2016 à Solna.
Le Suédois Jimmy Durmaz face à la Bulgarie, lors d'un match éliminatoire de la Coupe du monde 2018, le 10 octobre 2016 à Solna. — J. Nackstrand / AFP

Depuis son décevant Euro en France, la Suède ne peut plus compter sur Zlatan. Mais elle peut s’appuyer sur Ola. Le Toulousain Toivonen a été le bourreau des Bulgares ce lundi à Solna (3-0). Et voici les Scandinaves à égalité de points (sept) avec la France dans ces qualifications pour le Mondial 2018 avant le duel entre les deux équipes, le 11 novembre à Saint-Denis.

>> A lire aussi : Pays-Bas-France: Est-ce que ce serait pas Lloris, en fait, le vrai héros de ce match ?

Pour sa première titularisation en sélection depuis octobre 2014, l’attaquant du TFC a ouvert la marque (39e minute) après avoir raté une première occasion de la tête dès la 7e, puis il a délivré une passe décisive sur le troisième but, signé Lindelöf (58e).

 

Son coéquipier en club Jimmy Durmaz a lui aussi été rayonnant. Positionné sur l’aile droite, il est tout simplement impliqué sur les trois réalisations de son équipe avec notamment une avant-dernière passe sur la deuxième, inscrite par Hiljemark (45e).

A 30 et 27 ans, Toivonen et Durmaz font figure de cadres au sein d’une sélection qui s’appuie de plus en plus sur la génération championne d’Europe Espoirs en 2015. Oui, ceux qui avaient sorti les Bleuets de Layvin Kurzawa en barrage, avec le fameux chambrage de John Guidetti, répété par tous ces coéquipiers après le sacre…

Les deux Violets, auteurs d’un bon début de saison avec l’actuel quatrième de Ligue 1, seront scrutés avec encore plus d’attention ces prochaines semaines sur les pelouses de France. Enfin, pour Toivonen, il faudra patienter. Suspendu, le chouchou de Pascal Dupraz, qui a tout fait pour recruter l’ancien Rennais cet été et le couvre régulièrement d’éloges, ratera TFC - Monaco, vendredi.