Toulouse: Qu'allez-vous payer avec la fin de la gratuité et les tarifs révisés dans les transports?

TRANSPORTS Tisséo va adopter une tarification «solidaire» basée en partie sur les revenus qui met fin à la gratuité pour les chômeurs et les personnes âgées ainsi qu’au tarif jeunes à 10 euros…

Helene Menal

— 

La nouvelle grille tarifaire doit entrer en vigueur au 1er juillet 2017
La nouvelle grille tarifaire doit entrer en vigueur au 1er juillet 2017 — Fred Scheiber/20 Minutes

La gratuité dans les transports toulousains, c’est en grande partie fini. Jean-Luc Moudenc (LR), le maire, et Jean-Michel Lattes (UDI), le président de Tisséo-SMTC, ont dévoilé mercredi leur proposition de tarification « solidaire » pour mettre fin disent-ils à un système « généreux mais injuste, et compliqué ».

>> A lire aussi : Toulouse: Ils manifestent pour conserver le tarif jeunes Tisséo à 10 euros par mois

Dans le dispositif actuel, critiqué en 2012 dans un rapport de la Cour régionale des comptes, toutes les personnes âgées de plus de 65 ans, que leur retraite soit bonne ou toute petite, bénéficient des transports gratuits. Et tous les jeunes de moins de 26 ans, quelle que soit la situation de leurs parents, paient 10 euros par mois.

La nouvelle « philosophie » conserve les catégories mais introduit une notion de revenus. Elle doit rentrer en vigueur le 1er juillet 2017. En voici les conséquences pour un abonnement mensuel.

Vous avez moins de 26 ans. Si vous êtes scolarisé ou étudiant, vous paerez toujours 10 euros. Si vous faites partie des 2.500 boursiers « échelon 7 », très précaires, les transports deviendront gratuits. Si vous travaillez, vous devrez vous acquitter de 15 euros par mois au lieu de 10.

Vous êtes chômeurs ou au RSA : Vous bénéficiez actuellement de la gratuité. Avec la nouvelle grille vous paierez 15 euros si vos allocations chômage sont supérieurs à 1.141 euros par mois (l’équivalent d’un smic net). Entre 1.141 euros et 721 euros de revenus par mois, l’abonnement sera à 10 euros. En deçà, il restera gratuit.

Vous avez plus de 65 ans : Vous ne payez rien pour l’instant mais votre abonnement sera de 15 euros pour une retraite supérieure à 1.140 euros, de 10 € si elle est située entre 1.141 et 801 euros. En deçà, la gratuité sera reconduite.

Vous n’êtes ni vieux, ni jeune, juste actif : Là, c’est le coup de bambou. Une augmentation de l’abonnement mensuel de 46,80 euros à 50 euros est prévue, « mais probablement étalée sur deux ans ».

Polémique assurée

La nouvelle tarification devrait permettre à Tisséo d’augmenter ses recettes voyageurs de 10 millions d’euros par an. Elles se sont élevées à 74 millions d’euros en 2015.

Ce dispositif ne deviendra définitif que le 19 octobre, lors du vote des élus délégués au SMTC. Il va d’ici là susciter probablement pas mal de polémique.

Les mouvements et organisations étudiantes sont déjà vent debout. L’opposition n’en parlons pas. « 50 % d’augmentation pour la grande majorité des jeunes, c’est tout simplement inadmissible », estime Pierre Cohen (PS), l’ex-maire de Toulouse et inventeur du Tarif jeune. « Il y avait aussi dans notre décision l’intention de créer un déclic et d’habituer les jeunes générations à privilégier les modes doux », ajoute-t-il. Quant à la suppression de la gratuité pour les seniors, Pierre Cohen affirme que son successeur « a menti pendant sa campagne ».