Toulouse: Le motard qui a pénétré dans un lycée et percuté deux élèves s’est rendu

FAITS DIVERS Le motard de 23 ans qui a blessé deux élèves mardi dans l’enceinte du lycée Raymond-Naves s’est rendu dans la soirée…

Helene Menal

— 

Toulouse, le 26 février 2013. Illustration Police Nationale devant le commissariat central.
Toulouse, le 26 février 2013. Illustration Police Nationale devant le commissariat central. — Fred.Scheiber

Coup de frime ou agression préméditée ? Le motard de 23 ans qui percuté mardi deux élèves en pénétrant dans lelycée Raymond-Naves de Toulouse va pouvoir s’expliquer.

Se sachant recherché et attendu au domicile de ses parents par la police, il s’est finalement présenté mardi soir, à 20h40, à l’accueil du commissariat central.

>> A lire aussi : Toulouse: Il rentre dans le lycée à moto, percute deux élèves et prend la fuite

Son irruption dans l’établissement scolaire du quartier de Croix-Daurade a eu lieu mardi en tout début d’après-midi. Passant un portillon, il a roulé à fond sur plusieurs centaines de mètres avant de percuter un poteau et les deux lycéennes, dont une souffre d’un sérieux traumatisme crânien. Blessé lui aussi, le chauffard s’est enfui à pied, laissant sa moto de cross verte sur place.

Il plaide l’incident mécanique

La garde à vue du jeune n’a pas pu démarrer immédiatement puisqu’il a fallu le conduire à l’hôpital pour soigner ses blessures. Il n’en est ressorti qu’à 5 heures du matin.

Selon son avocat, Pierre Le Bonjour, il plaide l’incident mécanique. « Il n’a pu ni freiner, ni rétrograder et, entre le mur qui se présentait ou le portillon, il a choisi le portillon, indique le défenseur. Des expertises techniques sont en cours sur la moto ».

L’enquête sur cette affaire qui a créé un vif émoi dans la communauté éducative a été confiée à la brigade accident. De source policière, le suspect est défavorablement connu au commissariat, pour des outrages notamment.

Ce mercredi, une cellule d’écoute mise sur pied par l’inspection d’académie était à la disposition des élèves et du personnel du lycée Raymond-Naves.

Contrôle des accès renforcé par la Région

Carole Delga (PS), la présidente de la Région, a fait poster un vigile dès mercredi matin pour renforcer la sécurité de l’établissement. Elle indique que ce sont les caméras mises en place tout récemment qui ont permis d’identifier le fuyard.

« Une deuxième phase de travaux va démarrer dans les jours qui viennent pour renforcer le contrôle des accès tout en permettant une circulation fluide des élèves, des enseignants et des personnels administratifs », ajoute-t-elle.