Toulouse: Le détenu s'évade pendant une sortie en sautant de la voiture

FAITS DIVERS Alors qu'il était reconduit en prison après une sortie, un détenu a profité d'un arrêt à un feu rouge pour se faire la belle...

H.M.
— 
Illustration fourgon pénitentiaire. Muret.
Illustration fourgon pénitentiaire. Muret. — FRED SCHEIBER

Il aurait profité d’un arrêt à un feu rouge pour ouvrir la portière et prendre la poudre d’escampette. D’après La Dépêche du Midi, un détenu du Centre de détention de Muret, près de Toulouse, s’est évadé mardi en fin d’après-midi.

>> A lire aussi : Le détenu veut installer une piscine gonflable dans sa cellule, il plonge pour six mois

L’homme, âgé de 34 ans, avait été autorisé à sortir pour passer la journée avec une association de réinsertion. Et c’est donc lors du trajet qui devait le reconduire à sa cellule qu’il a faussé compagnie à ses accompagnants. Selon le quotidien régional, l’évadé purgeait une peine de cinq ans de prison pour des dégradations en récidive et était libérable en décembre 2017.

Un spécialiste des « disparitions »

Ce n’est pas le premier coup de Trafalgar qu’il fait à l’administration pénitentiaire. L’année dernière, il avait déjà été mêlé à la « disparition » d’un codétenu. Ce dernier avait été recherché pendant plusieurs heures avant d’être retrouvé caché dans un placard, plus précisément celui de la cellule de l’évadé de mardi.