Opposés aux suppressions de juridictions

- ©2007 20 minutes

— 

Dans un courrier adressé lundi dernier à la Garde des Sceaux, Rachida Dati, les élus de Midi-Pyrénées se sont opposés aux suppressions éventuelles de juridiction provoquées par la réforme de la carte judiciaire. En Haute-Garonne, les prud'hommes de Saint-Gaudens, les tribunaux d'instance de Muret et de Villefranche-de-lauragais seraient notamment concernés. « La mise en oeuvre de ces projets entraînerait la disparition d'une justice de proximité », écrivent-ils. La ministre de la Justice devrait se rendre, samedi, à Toulouse.