TFC: Après Diop, Blin et Lafont, voici les «Pitchouns» de demain

FOOTBALL Ils s’appellent Kelvin Amian et Mathieu Cafaro. Le premier a déjà joué en Ligue 1, le second ne devrait pas tarder à l'imiter. Ils sont les chefs de file des jeunes promesses du TFC…

Nicolas Stival

— 

Le défenseur du TFC Issa Diop fête son but contre Bordeaux avec ses coéquipiers, le 20 août 2016 au Stadium de Toulouse, en Ligue 1.
Le défenseur du TFC Issa Diop fête son but contre Bordeaux avec ses coéquipiers, le 20 août 2016 au Stadium de Toulouse, en Ligue 1. — P. Pavani / AFP

L’incroyable saison dernière du TFC, interminable chemin de croix bouclé par une inattendue résurrection, a vu la confirmation du talent d’Alexis Blin (19 ans) ainsi que l’émergence de ceux d’Alban Lafont (17 ans) et d’Issa Diop (19 ans). Impossible de ne pas leur associer Yann Bodiger (21 ans), moins utilisé mais auteur du but du maintien à Angers.

Et maintenant, quels Pitchouns les supporters violets peuvent-ils espérer voir émerger ? Pascal Dupraz a surpris, dès la première journée du championnat à Marseille (0-0), en titularisant Kelvin Amian (18 ans) comme latéral droit en l’absence de Steeve Yago (suspendu) et de Pavle Ninkov (blessé), plutôt que Clément Michelin (19 ans), tout frais champion d’Europe des moins de 19 ans avec Diop.

Amian pris en faute mais épargné par Dupraz

Ce défenseur polyvalent de 18 ans, originaire de Balma, comme Diop, a de nouveau débuté le match amical vendredi contre Nîmes (L2), à Vergèze, au sein d’une équipe privée d’une douzaine de joueurs partis en sélection, blessés ou ménagés. Malgré la défaite (1-3) et un penalty concédé suite à une main dans la surface, l’international U18 a été « épargné » par Dupraz après coup.

Ce match « montre à nos jeunes le chemin qu’il reste à parcourir, a affirmé l’entraîneur sur le site du club. Mathieu Cafaro et Kelvin Amian semblent être prêts, ou pas loin. Pour les autres, il leur reste encore des progrès à réaliser, notamment dans l’exigence du football de haut niveau. »

Unique buteur vendredi, Cafaro, capable d’évoluer dans l’axe ou sur un côté de l’entrejeu, est dans les petits papiers du technicien depuis plusieurs semaines. « J’aime sa spontanéité, son culot, sa vitesse, sa percussion, explique Dupraz. Il ne se démonte pas. Le football est certainement le seul sport où un gamin qui fait deux grammes peut affronter des géants. »

Cafaro bientôt titulaire en Ligue 1 ?

Le gamin de 19 ans, originaire de Saint-Doulchard dans le Cher (comme Bernard Diomède), ne mesure qu’1,72 m et ne pèse pas bien lourd. Mais il devrait avoir sa chance dans les semaines à venir, après être resté sur le banc lors des trois premières journées de championnat. « Il aurait mérité d’effectuer ses premières minutes en Ligue 1, mais au rythme où il va, il me donne des idées supplémentaires », lâche Dupraz.

>> A lire aussi : TFC: Un réveil très spécial pour Lukebakio, pas de loft… Pascal Dupraz revient sur le mercato

Pour d’autres espoirs comme, par exemple, les attaquants Driss Khalid (17 ans) et Maxime Pélican (18 ans) ou les milieux Jordan Sebban (19 ans) et Quentin Boisgard (19 ans), il faudra encore patienter. Et espérer que les tout aussi jeunes Dodi Lukebakio (18 ans, ailier) et Odsonne Edouard (18 ans, attaquant), que le TFC s’est fait prêter cet été, ne leur fassent pas trop d’ombre. Les Violets ont aussi recruté pour trois saisons ans le milieu ivoirien Ibrahim Sangaré (18 ans), en provenance de l'AS Denguele d'Odienne.