Menace terroriste: Il y aura bien des manèges aux fêtes de Lavaur, dans le Tarn

SECURITE Après deux jours de bras de fer avec les forains, la très courue fête foraine de Lavaur, dans le Tarn, aura bien lieu. Le maire a obtenu les renforts de gendarmerie qu’il demandait…

H.M. avec AFP

— 

Un manège de fête foraine. Illustration
Un manège de fête foraine. Illustration — FRED SCHEIBER

Tournez manèges ! La fête foraine de Lavaur débutera bien ce vendredi, grâce à un accord arraché en préfecture mercredi soir.

Cet épilogue intervient après deux jours de bras de fer qui a vu les professionnels forains bloquer à deux reprises l’autouroute A68 qui relie Toulouse à Albi.

Ce litige opposait en fait à distance les services de l’Etat et Bernard Carayon, le maire LR de cette ville du Tarn. L’édile avait annoncé sa décision d’annuler la fête foraine début août parce qu’il n’avait pas les effectifs de police suffisants pour se conformer aux consignes de sécurité données après l’attentat du 14 juillet à Nice. Sa décision portait évidemment un gros coup dur au chiffre d’affaires des forains.

40 à 70 gendarmes en renfort

Finalement, l’Etat a consenti à affecter 40 à 70 gendarmes à l’événement. « Nous avons entièrement satisfaction, et les fêtes vont pouvoir se dérouler dans un cadre sécurisé et des relations de confiance retrouvées », a déclaré Bernard Carayon mercredi soir.

Tout est bien qui finit bien donc. Sauf pour un forain, toujours activement recherché par les gendarmes. Mardi, alors que les CRS mettaient fin au blocus de l’A68, il avait foncé délibérément sur un membre des forces de l’ordre au volant de son 19 tonnes.

>> A lire aussi : Tarn: Un forain recherché pour avoir foncé en camion sur un CRS