TFC: Lukebakio et Musavu-King débarquent, Spajic et Pesic ont trouvé la sortie

FOOTBALL L'ailier Dodi Lukebakio (18 ans) est prêté à Toulouse par le club belge d’Anderlecht. Uros Spajic fait le chemin inverse. Aleksandar Pesic est prêté à l’Atalanta Bergame alors qu'Yrondu Musavu-King arrive de l'Udinese…

Nicolas Stival

— 

Le défenseur Yrondu Musavu-King (à droite), sous les couleurs de Caen), à la lutte avec le Marseillais Florian Thauvin, lors d'un match de Ligue 1 le 4 octobre 2014 à Caen.
Le défenseur Yrondu Musavu-King (à droite), sous les couleurs de Caen), à la lutte avec le Marseillais Florian Thauvin, lors d'un match de Ligue 1 le 4 octobre 2014 à Caen. — D. Vincent / AP / Sipa

Qui chantera les charmes du dernier jour de mercato ? Cette journée un peu folle, où des transferts impensables la veille (coucou David Luiz !) deviennent réalité… Alors que le marché d’été s’est achevé ce mercredi à minuit, le TFC a connu des heures agitées, sous la forme de quatre prêts, deux dans chaque sens. Il a ainsi accueilli le jeune Belgo-Congolais Dodi Lukebakio, à peu près inconnu pour l’heure en France.

Agé de 18 ans, ce grand joueur offensif (1,87 m) est prêté pour une saison, sans option d’achat, par Anderlecht, qui l’a formé. Lukebakio a signé un premier contrat professionnel de cinq ans avec le plus fameux club belge en décembre 2015. Présenté comme vif et technique, l’ailier connaît aussi quelques soucis de discipline. Notamment des problèmes de ponctualité aux entraînements, ce qui lui a déjà valu un petit retour en équipe réserve.

« Dodi est un grand talent qui doit démontrer de quoi il est capable dans un nouveau championnat », a lâché le manager sportif d’Anderlecht, Herman Van Holsbeeck.

Deux Serbes s’en vont

Uros Spajic fait le chemin inverse, toujours sous la forme d’un prêt. Le défenseur international serbe de 23 ans n’entrait pas dans les plans de Pascal Dupraz. Il sera remplacé dans l’effectif par un autre arrière central, Yrondu Musavu-King (24 ans). Cet international gabonais, prêté auparavant à Grenade (Espagne) puis à Lorient, l’est cette fois à Toulouse par l’Udinese. Il s’était révélé sous les couleurs de Caen.

A la différence des autres « indésirables » (Dusan Veskovac et Jean-Daniel Akpa-Akpro), un autre Serbe a trouvé un point de chute in extremis. Aleksandar Pesic, autre « tricard » à Toulouse, est prêté pour une saison à l’Atalanta Bergame, en Italie.

Avant que l’attaquant de 24 ans ne rejoigne l’actuel 18e de la Serie A, il avait été également question pour lui d’un départ en Belgique, plus exactement au Standard de Liège.