Stade Toulousain: Tolofua s'en va? «Pas une mauvaise nouvelle» pour le président Bouscatel

RUGBY Le talonneur toulousain Christopher Tolofua a annoncé son départ pour les Saracens. Le président Jean-René Bouscatel a réagi mercredi à cette information…

Nicolas Stival

— 

Le talonneur du Stade Toulousain Christopher Tolofua lors d'un match du Top 14 contre Montpellier, le 28 février 2016 au stade Ernest-Wallon.
Le talonneur du Stade Toulousain Christopher Tolofua lors d'un match du Top 14 contre Montpellier, le 28 février 2016 au stade Ernest-Wallon. — R. Gabalda / AFP

Mercredi, Jean-René Bouscatel a fait sienne la célèbre formule de Georges Pernoud, l’animateur de l’émission Thalassa, au moment d’évoquer le départ de Christopher Tolofua. « Je lui souhaite bon vent », a lancé le président du Stade Toulousain à l’adresse du jeune talonneur de 22 ans, qui avait annoncé la veille sa signature chez les Anglais des Saracens.

>> A lire aussi : Stade Toulousain: L'international Christopher Tolofua annonce son départ aux Saracens

« Ce n’est pas une mauvaise nouvelle, a indiqué Bouscatel, en marge d’une conférence de presse sur la relocalisation du match contre Toulon à Ernest-Wallon, le 11 septembre. On croyait le savoir depuis plusieurs mois. » En effet, c’est au printemps que l’annonce d’un départ de l’international français (quatre sélections) Outre-Manche avait commencé à filtrer.

Des discussions « les yeux dans les yeux »

« Il nous a alors affirmé les yeux dans les yeux que ce n’était pas vrai », assure le président toulousain. Le club avait alors entamé des négociations avec le joueur et ses représentants pour prolonger un contrat qui expire en juin 2017. C’est aussi « les yeux dans les yeux » que Bouscatel a discuté samedi avec Tolofua, « pour qu’il se positionne » enfin.

Chose faite mardi donc, via les réseaux sociaux. Le talonneur rejoindra donc bien les vainqueurs de la dernière Champions Cup à compter de l’été prochain, pour un contrat de deux ans. D’ici là, la saison 2016-2017 risque de lui paraître bien longue, dans l’ombre de Leonardo Ghiraldini et Julien Marchand, qui le devancent actuellement dans la hiérarchie à son poste.