Haute-Garonne: Sous stups et sans permis, il fait aussi péter le compteur de vitesse

FAITS DIVERS Un homme, cumulard des délits routiers, a été interpellé à Saint-Léon, en Haute-Garonne…

Mikael Libert

— 

Un gendarme contrôle la vitesse avec un radar (illustration).
Un gendarme contrôle la vitesse avec un radar (illustration). — Kenzo Tribouillard AFP

Certains cumulent les mandats, lui, ce sont les délits routiers. Les gendarmes ont mis fin à l’épopée infernale d’un jeune homme à Saint-léon, près de Toulouse révèle la Dépêche du midi.

Mercredi soir, une patrouille de gendarmes du peloton motorisé de Villefrance-de-Rouergue effectuait des contrôles de vitesse du côté de Saint-Léon lorsqu’un bon client s’est présenté sur leur chemin. Equipés de radar-jumelles, les militaires ont aperçu une Ford Fiesta qui a fait bondir le cadran de leur instrument. La petite citadine roule en effet à 144km/h au lieu des 70km/h autorisés sur ce tronçon.

Plus du double de la vitesse autorisée

Le bolide a été intercepté avec, derrière le volant, un jeune homme de 25 ans. Et le conducteur n’est pas inconnu des forces de l’ordre. Ce dernier est d’ailleurs sous le coup d’une suspension de son permis de conduire. La liste des infractions ne s’est pas arrêtée là puisqu’un test salivaire a mis en évidence que le chauffard avait consommé des produits stupéfiants.

L’homme a été interpellé et placé en garde à vue. Pour la seule infraction de dépassement de la vitesse maximale autorisée supérieure à 50km/h, il risque une amende de 1 500 euros, un retrait de 6 points, une suspension de 3 ans du permis et la confiscation obligatoire du véhicule en cas de récidive.