Toulouse: Évacuation du campement illégal de Roms de Montaudran

SOCIETE Depuis jeudi matin, l’évacuation du campement illégal de Montaudran est en cours. Selon la mairie, ses 386 occupants vont être relogés…

B.C.
— 
Un camp de Roms venus de Roumanie à Toulouse. Archives
Un camp de Roms venus de Roumanie à Toulouse. Archives — FRED SCHEIBER / 20 MINUTES

Après celui de l’île du Ramier, le campement illégal de Montaudran, qui accueillait majoritairement des Roms, était en cours d’évacuation ce lundi.

Installées depuis plusieurs années sur le site dans des conditions très précaires, ces familles étaient sous le coup d’une décision de justice rendue le 21 juillet dernier considérant que « l’occupation constituait bien un trouble manifestement illicite ».

Près de 400 personnes relogées

Selon la mairie de Toulouse, qui a lancé un processus depuis dix mois avec les services de l’Etat et les associations, « les 386 ressortissants européens précaires dont 117 enfants, installés sur ce site, ont tous une solution de relogement répartie de manière diffuse. Cette démarche sociale permet de sortir ces familles de la précarité et de les aider à accéder aux mesures de droit commun », fait-elle valoir dans un communiqué.

Elles demandent en contrepartie aux familles de « s’engager à respecter des conditions qui ont pour but de les réinsérer : scolarisation des enfants, suivre des cours de français, trouver du travail ».

Les terrains libérés du chemin de Carrosse ou encore de la rue Jean-Rodier sont intégrés à l’aménagement du quartier Toulouse Aérospace en cours de réalisation.

>> A lire aussi : Toulouse: La plus grande résidence universitaire privée de France sort de terre à Montaudran