Toulouse: Le radar qui flashe plus vite que son ombre de retour sur le périph

SECURITE ROUTIERE Le radar « serial flasheur » est de retour sur l’A62, ce vendredi, au niveau du chantier de Borderouge…

B.C.
— 
Le radar autonome a été installé à Sainte-Marie sur l'axe Rennes-Redon.
Le radar autonome a été installé à Sainte-Marie sur l'axe Rennes-Redon. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

Levez le pied, il est de retour. En octobre dernier, l’installation d’un radar autonome au niveau de la zone de construction du nouvel échangeur de Borderouge, limitée à 70 km/h, avait suscité une levée de boucliers des automobilistes.

>> A lire aussi : VIDEO. Le nouveau radar flashe plus de 1.000 fois par heure

Alors en phase de test, l’appareil crépitait près de 1.000 fois par heure. Sur une vidéo postée sur les réseaux sociaux, on pouvait recenser 54 flashs en trois minutes, de quoi susciter de vives critiques du côté de l’association « 40 millions d’automobilistes ».

La préfecture a annoncé ce jeudi qu’il serait mis en service au même endroit à compter de ce vendredi, au niveau du chantier de Borderouge, sur le périphérique, dans le sens Bordeaux/Montpellier.

Vitesse limitée à 90 km/h

« Le radar sera annoncé aux usagers de la route par deux panneaux de signalisation : un en accotement et l’autre sur le terre-plein central », précise les services de l’Etat.

Et contrairement au mois d’octobre dernier, il flashera ceux qui dépassent la vitesse maximale autorisée sur le périphérique, soit 90 km/h.