La Nasa arrive autour de Jupiter et Toulouse est aux premières loges

ESPACE Dans la nuit de lundi à mardi, la mission Juno de la Nasa rentrera dans l’orbite de Jupiter. Avec un instrument made in Toulouse à son bord…

Hélène Menal
— 
La sonde Juno en approche de Jupiter.
La sonde Juno en approche de Jupiter. — Nasa - AP - Sipa

Elle est le quatrième « objet » le plus brillant de notre ciel d’été, fait à elle seule deux fois la masse de toutes les autres planètes du Système solaire mais reste encore nimbée de mystère. Dans la nuit de lundi à mardi, la planète Jupiter recevra - si tout se passe bien - la visite de la Nasa. Après cinq ans de périple durant lesquels elle a parcouru un milliard de kilomètres, la sonde Juno « s’insérera » dans l’orbite de la géante gazeuse.



Une géante très influente

Jamais elle n’a été approchée de si près. Et la Ville rose est du voyage. Car, parmi les huit instruments de mesure transportés par Juno, l’un a été en partie conçu parl’Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (Irap) de Toulouse. « Nous allons observer le magnétisme de Jupiter, son environnement chargé de d’ions et d’électrons », précise Philippe Louarn, le directeur de l’Irap. Les scientifiques toulousains vont se plonger dans cette fameuse « magnétosphère » jovienne qui dote la planète des plus belles aurores boréales de l’univers.

Ils auront aussi accès aux autres instruments de Juno. La mission de la Nasa a pour but de connaître de quoi est composée Jupiter et la façon dont elle s’est formée. Cela nous renseignera sur la formation du système solaire en général car la masse de cette planète est telle qu’elle a forcément eu une influence sur la formation des autres, explique l’astrophysicien. Sans elle, la Terre ne serait sans doute pas à la même distance du soleil…



Une soirée en direct à la Cité de l’espace

Les acteurs toulousains de la mission Juno seront lundi soir, en chair et en os ou en direct depuis les laboratoires de la Nasa en Californie, à la Cité de l’Espace. La soirée gratuite sera en partie consacrée à la mission puis à des observations au télescope de Jupiter et de ses lunes. L’une d’entre elles, Europe, réunit sous ses océans glacés les conditions susceptibles d’engendrer une forme de vie…