TFC: Avec Ben Yedder, deux recrues mais sans «loft»… Le «miraculé» toulousain a repris

FOOTBALL Sauvé in extremis de la relégation en fin de saison dernière, le TFC de Pascal Dupraz a repris l’entraînement ce mardi matin…

Nicolas Stival

— 

L'attaquant du TFC Wissam Ben Yedder le 14 mai 2016 à Angers.
L'attaquant du TFC Wissam Ben Yedder le 14 mai 2016 à Angers. — J.-F. Monier / AFP

De pompier à bâtisseur. Pascal Dupraz et le TFC ont retrouvé le chemin du Stadium, ce mardi matin. Alors que l’enceinte toulousaine se défait de ses oripeaux de l’Euro, après les quatre matchs qu’elle a abrités, le « sorcier » haut-savoyard prépare sa première saison pleine à la tête d’une équipe qu’il a reprise début mars. Un électrochoc qui a débouché sur un incroyable maintien en Ligue 1. « On présentera une très, très bonne équipe à Marseille au premier match », assure Dupraz. Mais d’ici le rendez-vous au Vélodrome, le 13 août, de nombreux dossiers restent à traiter.

  • Le cas Wissam Ben Yedder

Malgré un flirt très poussé avec le FC Séville, le meilleur buteur toulousain est toujours toulousain. Ben Yedder a d’ailleurs repris avec ses collègues. Mais il n’effectuera pas sa dernière année de contrat au TFC. « Les choses sont claires, il va partir, indique Dupraz. C’est une question d’heures, de temps, d’opportunités. » Reste à savoir qui mettre les 10 millions d’euros réclamés par le président Olivier Sadran : le FC Séville, Naples ou un autre club ?

Deux recrues au rendez-vous

Christopher Jullien (23 ans) et Jessy Pi (22 ans) ont découvert leurs nouveaux coéquipiers. Le premier, défenseur central géant (1,95 m) en provenance de Fribourg (Allemagne), était prêté à Dijon (L2), la saison dernière. Il remplacera Marcel Tisserand (retour de prêt à Monaco). Le second, milieu axial, évoluait à Troyes. Il compensera le départ d’Etienne Didot à Guingamp. Tous deux ont signé pour quatre ans avec le TFC. « On a déjà pris deux garçons que l’on souhaitait, indique Dupraz. Des compartiments de jeu doivent être étoffés, notamment sur le plan offensif. Mais comme on est à peu près une quinzaine de clubs à se battre pour les mêmes joueurs… » La lutte est âpre par exemple pour attirer Nicolas De Préville (Reims), ardemment courtisé par Lille.

  • Sirieix, parti pour un an de plus ?

En fin de saison dernière, Pantxi Sirieix s’interrogeait. Allait-il rempiler pour une saison supplémentaire, ou mettre à profit sa fin de contrat pour intégrer l’encadrement de l’équipe ? Rien n’est encore officiel, mais le vétéran du TFC (35 ans), arrivé d’Auxerre en 2004, semble se diriger vers une treizième saison en Violet. Ce mardi, le milieu axial a participé à la reprise de l’équipe. Comme joueur…

  • Pas de « loft » pour les indésirables

Promis, « il n’y aura pas de loft », assure le technicien. Autrement dit, un groupe de joueurs indésirables qui se préparent en marge des « élus ». « Personne ne peut m’interdire de dire à chacun si je compte sur lui ou pas, précise toutefois Dupraz. Mais personne ne peut non plus empêcher un joueur d’inverser la tendance. » Les défenseurs serbes Veskovac et Spajic (ce dernier, international serbe, a eu droit à un rab de congés) sont prévenus, entre autres.

  • Cinq jeunes intégrés au groupe pro

Ils ont 18 ou 19 ans, ne sont pas (encore) professionnels, mais ils sont appelés à participer à la présaison de l’équipe première. Il s’agit des défenseurs Kelvin Amian et Clément Michelin ainsi que des milieux Mathieu Cafaro, Jordan Sebban et Quentin Boisgard. Boisgard et Michelin sont toutefois absents pour le moment. Le premier est blessé, le second retenu pour l’Euro U19 du 11 au 24 juillet en Allemagne avec Issa Diop.

  • Un stage au Pays basque et quatre ou cinq matchs amicaux

Le TFC partira en stage à Hendaye du 16 au 23 juillet. « Quatre ou cinq matchs amicaux » sont programmés. Trois sont déjà connus : contre Béziers (National) le 15 juillet à Revel, face à Osasuna (L1 espagnole) le 22 juillet à Hendaye et devant Montpellier le 27 juillet à Rodez.