Toulouse: Un gros poisson russe et du menu fretin, plusieurs interpellations au Stadium

EURO 2016 La soirée de lundi a été plus calme que prévue. Il y a eu neuf interpellations en tout, dont le très médiatique président des supporters russes, revenu en guest star…

Helene Menal

— 

Une photo d'Alexandre Chpryguine devant le Stadium de Toulouse postée le 20 juin 2016 sur son compte Twitter.
Une photo d'Alexandre Chpryguine devant le Stadium de Toulouse postée le 20 juin 2016 sur son compte Twitter. — Twitter

L’imposant dispositif déployé lundi à Toulouse, à l’occasion du match Russie-pays de Galles, a porté ses fruits. La rencontre à « hauts risques » ne s’est soldée par aucun incident majeur, si ce n’est quelques interpellations.

Marché noir et couteau

Un supporter russe a été arrêté dans le secteur du Cours Dillon avant le coup d’envoi parce qu’il se promenait avec un couteau. Quatre de ses compatriotes ont été pris devant le Stadium en train de vendre des billets au marché noir et seulement deux d’entre eux ont été placés en garde à vue. Enfin, deux supporters gallois ont fini au commissariat pour s’être bagarré dans l’enceinte du Stadium.

>> A lire aussi : Euro 2016: Les orthodoxes de Toulouse pas fans de la Russie avant le match de la dernière chance

Et puis il y a LA vedette. L’ultranationaliste Alexandre Chpryguine qui, comme il l’avait annoncé, a fait son retour à Toulouse après avoir été expulsé de France deux jours auparavant. Le leader des supporters russes a été repéré parce qu’il a fanfaronné sur son compte Twitter postant une photo, des selfies et une vidéo.

Selon l’Agence France Presse, le provocateur a pu atterrir en avion à Barcelone avant de rejoindre la Ville rose par la route. Mardi matin, il était toujours aux mains de la Police de l’air et de frontières (PAF). Une source policière indiquait en milieu de journée qu'il serait «très probablement expulsé» dans les heures qui viennent.

>> A lire aussi : Euro 2016: Alexander Chpryguine, le chef d'extrême droite des supporters russes, va être expulsé

Un autre Russe du groupe des vingt expulsés de samedi a été arrêté lundi soir au Stadium.