Toulouse: Cinq choses à savoir sur la Fête de la musique

EVENEMENT Ce mardi soir, 33 artistes vont se succéder dès 20 h 30 sur la scène du Capitole pour le concert de la fête de la musique diffusé sur France 2…

Beatrice Colin

— 

Lors d'une édition de la Fête de la musique, place du Capitole.
Lors d'une édition de la Fête de la musique, place du Capitole. — P. Nin / Mairie de Toulouse

Depuis lundi, la musique résonne sur la place du Capitole. Entre quelques chants entonnés par les supporters du Pays de Galles, les badauds ont assisté aux répétitions du grand concert organisé pour la Fête de la Musique, diffusé en direct mardi soir sur France 2.

Renaud, Kendji, Jain… et bien d’autres

Une mise en bouche avant le grand show qui débutera à 20 h 30 au cours duquel 33 artistes et groupes de musique joueront sur scène. Depuis plusieurs jours, on savait que Jain, Joyce Jonathan, Kendji Girac, Hyphen Hyphen ou encore Soprano seraient de la partie.

Les Toulousains qui assistaient tard aux répétitions lundi soir ont eu la surprise de découvrir que Renaud sera aussi sur scène ce mardi soir. Sans play-back.

16.000 spectateurs… ou presque

La majorité des 16.000 spectateurs, qui s’étaient accrédités en ligne, sont allés retirer dimanche leur bracelet vert au Zénith de Toulouse. Près de 10 % ne se sont pas présentés, certains parce qu’ils travaillaient, d’autres parce qu’ils avaient appelé au boycott de cet événement.

La mairie de Toulouse s’est donc retrouvée avec plus de 1.500 accréditations. Du coup, les « empêchés » ont eu droit à une séance de rattrapage, ainsi que ceux qui se trouvaient sur liste d’attente. « Nous allons aussi en donner aux militaires, policiers et gendarmes qui ont assuré la sécurité durant l’Euro de Football », indique Frédéric Brasiles, l’élu aux manifestations.

600 personnes mobilisées

Pour monter la scène de 70 mètres de long et effectuer tous les réglages, 300 techniciens sont à pied d’œuvre depuis une semaine. Pour la première fois, ils testent lors de cette soirée un système audio inédit en Europe.

Sur scène, près de 300 artistes, parmi lesquels 120 choristes et danseurs toulousains, vont se succéder au cours de la soirée animée par Garou et Amanda Scott.

Sécurité renforcée

Rentransmis dans 200 pays, cette Fête de la Musique 2016 sera sous haute surveillance à Toulouse. En plus des accès au Capitole sur présentation du pass, les forces de l’ordre seront présentes sur le site, notamment celles d’élite du GIGN.

>> A lire aussi : Une fête de la musique perturbée par les mesures de sécurité

Pas la peine d’essayer de se rendre en ville en voiture, mieux vaut opter la marche ou les transports en commun ce mardi soir.

Accès place du Capitole le 21 juin 2016.
Accès place du Capitole le 21 juin 2016. - Mairie de Toulouse

Il n’y a pas que le Capitole, ailleurs aussi

Partout en ville, les guitares et autres instruments de musique seront de sortie. A Saint-Aubin, sur le parvis de l’église, plusieurs groupes dont les Red Woods ou DBK Project se succéderont dès 18 h.

Les rappeurs toulousains Big & Flo seront quant à eux seront du côté de la place Saint-Pierre.

Plus classique, aux Augustins, dès 17 h, des concerts auront lieu orchestrés par les Arts Renaissants et le département musique de l’Université Jean-Jaurès.

Au musée Aéroscopia de Blagnac, ce sont les Sugar Bones qui mettront l’ambiance entre les ailes des avions.

A quelques encablures de là, de l’autre côté des pistes, ce sera un concert militant qui sera joué. Le Cercle des voisins du centre de rétention de Cornebarrieu jouera entre 16 et 18 h « en solidarité avec les personnes privées de liberté ». La musique n’a pas de frontière.