Toulouse: Un banquet de 5.000 convives pour lutter contre le gaspillage alimentaire

SOCIETE Pour mobiliser contre le gaspillage alimentaire, un banquet de 5.000 convives a lieu ce samedi 23 juillet sur les allées Jules-Guesde. Sortez vos économes, ça va éplucher sévère…

Béatrice Colin

— 

Toulouse, le 17 févier 2013. Une soupe disco gratuite à base de légumes de récupératiojn est organisée place Wilson.
Toulouse, le 17 févier 2013. Une soupe disco gratuite à base de légumes de récupératiojn est organisée place Wilson. — Fred.Scheiber

Yaourts dont la date de péremption est passée de trois jours, salade un peu fanée dans son sachet. Au moins une fois par mois, 35 % des Toulousains jettent des aliments encore emballés dans leurs poubelles. C’est ce qui ressortait d’une étude réalisée en 2012 par l’institut de sondage Ifop.

Un gaspillage alimentaire contre lequel des associations ont décidé de se mobiliser. Et pour sensibiliser les habitants de la Ville rose à cette problématique, quoi de mieux que de les mettre autour d’une table.

Une tonne de légumes déclassés

Ce samedi 23 juillet, sur les allées Jules Guesde, les Toulousains pourront consommer un repas préparé uniquement à base de fruits et légumes déclassés de nos rayons de supermarchés ou des invendus du Rungis local.

Ce banquet des 5.000 est une initiative qui a vu le jour Outre-Manche et a été reprise depuis à Paris, Lille ou encore Nantes.

>> A lire aussi : Cyril Lignac organise à Lille un banquet «anti-gaspi» pour 5.000 personnes

C’est un moyen symbolique et convivial de montrer qu’il est possible de réduire le gaspillage alimentaire. Et il est loin d’être marginal.

En France, il représente 10 millions de tonnes de nourriture jetées chaque année, ce qui équivaut à 15,55 millions de tonnes de CO2, soit 3 % des émissions de gaz à effet de serre totales de la France selon une étude récente de l’Ademe.

>> A lire aussi : EXCLUSIF. 16 milliards d'euros de nourriture jetés chaque année en France

Dans la lignée des Disco Soupes, ce banquet des 5.000 va montrer aux consommateurs qu’on peut recycler une tonne de légumes encore bons mais qui auraient dû finir à la poubelle.

Initiatives toulousaines présentées

« Il y aura aussi tout ce qui se fait à Toulouse pour ne pas gaspiller, on parlera des initiatives qui existent comme le Gourmet Bag, l’épicerie sans emballage qui vient d’ouvrir ses portes ou le réseau des AMAP », explique Lola Doitteau en charge du banquet au sein de  France Nature Environnement Midi-Pyrénées.