L'équipementier aéronautique Latécoère va supprimer 236 postes d'ici 2020

ECONOMIE Le groupe Latécoère a annoncé le lancement de restruction qui se traduira par 100 millions d'euros d'investissement mais aussi par la suppression de 236 postes dans le Sud-Ouest...

B.C.

— 

Logo Latecoere. Marque. Sous traitant Airbus. Avionneur. Fabricant aeronautique aviation.
Logo Latecoere. Marque. Sous traitant Airbus. Avionneur. Fabricant aeronautique aviation. — A.GELEBART/20 MINUTES

« Transformation 2020 ». C’est le nom du plan de restructuration de l’équipementier toulousain aéronautique Latécoère, dévoilé ce mardi. Il conduira à la suppression de 236 postes au sein des différents sites du groupe lors des quatre prochaines années, soit 10 % de ses effectifs français.

Selon la direction, ce projet doit permettre « d’améliorer la compétitivité du groupe et de l’adapter aux besoins de ses clients dans une industrie aéronautique en profonde mutation ».

Un nouveau site dans l’agglomération toulousaine

Pour y parvenir, près de 100 millions d’euros vont être investis dans l’outil industriel, notamment dans la création d’un nouveau site de production dans l’agglomération toulousaine.

Il servira notamment à « la ré-internalisation de la fabrication de certaines pièces ». Une nouvelle implantation est aussi programmée en Bulgarie « pour accueillir les activités de petit assemblage à faible valeur ajoutée ».

Par contre, les activités du site de Tarbes, voué à la fermeture, seront transférées à Gimont, dans le Gers, et à Liposthey, dans les Landes. Certaines des productions réalisées sur le site toulousain de Périole seront aussi rapatriées sur ces deux sites.

Des reclassements en interne seront proposés, ainsi que dans la filière aéronautique locale pour les 236 personnes concernées par les suppressions de postes. Un plan de départ volontaire sera aussi ouvert.

>> A lire aussi : Toulouse: Une grève illimitée des salariés à Latécoère, la première depuis 1972