Toulouse: Elle tente d'étrangler un policier pour protéger les dealers

FAITS-DIVERS Lundi, lors d’une opération antidrogue aux Izards, les policiers sont tombés sur une vraie pasionaria, bien décidée à protéger les siens…

H.M.

— 

Un policier lors d'un intervention.
Un policier lors d'un intervention. — Witt - Sipa

Un équipage de la brigade anticriminalité a été pris à partie lundi après-midi dans le quartier toulousain des Izards… par une femme.

Les faits se sont produits vers 15h30 dans la rue des Chamois. Un groupe de trois femmes s’est d’abord mis à pousser des cris pour, supposent les policiers, prévenir les dealers du secteur de l’arrivée des forces de l’ordre.

Elle appelle les jeunes à se rebeller

Loin de s’arrêter là, l’une des « sentinelles » s’est alors mise à insulter les fonctionnaires en tentant de créer un attroupement hostile et des jets de projectiles. Elle a aussi essayé d’étrangler un policier par une clé de bras. Une fois maîtrisée la riveraine, qui a refusé de donner son identité, a été placée en garde à vue.

Cette affaire assez inédite a suscité une vive réaction du syndicat Unité SGP Police. Il « dénonce ces agressions caractérisées des forces de l’ordre » et « demande la plus grande fermeté à l’encontre des auteurs de violences ou de provocations ».