Toulouse: Récupérer les meubles abandonnés sur les trottoirs, c'est simple comme une appli

INNOVATION Des Toulousains ont créé l’application Ruecup, qui permet de signaler et localiser les meubles abandonnés sur les trottoirs et les proposer à la récupération…

Beatrice Colin

— 

Ramassage d'encombrants à Aix-en-Provence.
Ramassage d'encombrants à Aix-en-Provence. — NICOLAS JOSE/SIPA

« En un dimanche, un étudiant pourrait meubler son appartement en récupérant avec les meubles abandonnés sur les trottoirs », lâche Quentin Abrioux.

Lorsqu’il est arrivé sur Toulouse il y a cinq ans, cet infirmier libéral a récupéré des chaises trouvées dans la rue et les a retapées avant de s’en servir.

Premier arrivé premier servi

Voyant qu’il n’était pas le seul à récupérer des étagères délaissées sur un coin de bitume, il a eu l’idée de créer une application pour faciliter leur localisation pour tous ceux qui seraient intéressés par ce bon plan.

Avec Kévin, son frère, développeur d’appli de profession, et Thibaud, un copain, ils ont décidé de créer Ruecup, une appli disponible sur Android, où chacun peut mettre en ligne les objets qu’ils ont vus au coin de leur rue et qui pourraient intéresser un récupérateur potentiel.

« On est étonné de voir le nombre de meubles de bonne qualité qui se trouvent dans la rue et qui pourraient encore servir. Le principe est simple et prend 30 secondes, on prend le meuble en photo, on le classe dans une catégorie et on le poste sur l’appli. C’est le premier arrivé qui pourra le récupérer », explique Quentin dont la communauté d’utilisateurs compte déjà plus d’une centaine de personnes.

Nouvelle façon de faire de la récup

Derrière cette bonne idée, aucune velléité mercantile. Juste l’espoir que chacun partage cette nouvelle « façon de faire de la récup », qui vient compléter l’offre de sites de dons plus classiques où les particuliers mettent en ligne les objets dont ils veulent se séparer.

Toutes les 72 heures, les posts sont supprimés. « Si les objets ne sont pas récupérés, c’est qu’ils n’ont intéressé personne et dans ce laps de temps, les encombrants les auront certainement enlevés », avance le jeune infirmier qui espère par la même occasion réduire le nombre d’encombrants qui jonchent les trottoirs.

Pour être efficace, l’appli signale par notification aux utilisateurs les nouveaux objets postés dans un rayon de 3 kilomètres. Et ceux qui ont récupéré la commode ou le vieil écran peuvent supprimer le post s’ils se trouvent dans un rayon de 100 mètres.