Toulouse: Le festival MAP met les clichés «made in France» à l'honneur

CULTURE L’un des principaux festivals de photographie sur Toulouse débutera le 1er juin. La photo française sera à l’honneur et les entrées gratuites …

Hugo Murail

— 

L'édition 2016 du festival de photographies MAP débute le 1er juin pour un mois.
L'édition 2016 du festival de photographies MAP débute le 1er juin pour un mois. — Festival MAP

Vous aurez forcément le temps d’y faire un tour, en plus c’est gratuit ! Le festival de photographie MAP se lance dans une huitième édition le 1er juin prochain.

Durant un mois, des fois plus pour certaines expositions, environ 3.500 clichés seront affichés dans différents lieux publics ou privés de Toulouse et de ses alentours. Par exemple, sur les quais de la Garonne, au musée Paul Dupuy, à l’espace EDF Bazacle…

Chaque année, le festival a un thème et cette année, les organisateurs ont voulu voir s’il existait une ou plusieurs photographie(s) « à la française ». Ainsi, tous les exposants seront français mais leurs clichés proviendront des quatre coins du monde. Ulrich Lebeuf, directeur artistique, promet qu’il « y aura des expos que vous adorerez, d’autres moins ».

D’autant plus que différents univers de la photographie seront représentés : celui de la photo politique capté par Jean-Claude Coutausse, de la nouvelle photographie en 3D avec Cyril Hatt ou du photoreportage avec les clichés de Romain Laurendeau consacrés à la jeunesse en Algérie…

« Faire émerger de jeunes talents »

D’autres nouveautés et talents seront aussi présents. Car là est la politique du festival : faire connaître du grand public les photographes de demain afin de les lancer au mieux. Pour cela, plusieurs prix et bourses seront décernés.

En parallèle, cinq étudiants de l’Ecole Nationale de Photographie viendront exposer toujours dans cette volonté de « faire émerger de jeunes talents qui le méritent, car c’est un métier qui évolue et qui va continuer à évoluer », explique Pierre Garrigues, directeur du festival.