Régionales: L'élection de Dominique Reynié (LR) annulée en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

JUSTICE La plus haute juridiction administrative a annulé l’élection du chef de file de l’opposition au conseil régional de Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées, pourtant professeur de sciences politiques…

Beatrice Colin

— 

Dominique Reynié a été dénoncé par un élu de son propre camp.
Dominique Reynié a été dénoncé par un élu de son propre camp. — WITT / SIPA

Au moment de son investiture et durant toute la campagne des Régionales de 2015 en Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées, ses détracteurs ont critiquéle parachutage du candidat de la droite, Dominique Reynié. C’est en résumé le grief retenu par le Conseil d’État dans sa décision rendue vendredi et qui annule l’élection comme conseiller régional de Dominique Reynié (LR).

La plus haute juridiction administrative a estimé que le politologue, professeur à Sciences Politiques Paris, « ne pouvait être regardé comme ayant son établissement principal dans la région, il était donc inéligible au conseil régional ».

>> A lire aussi : Menacé d'inéligibilité, Reynié (LR) décide de ne plus siéger à la Région

Pour justifier sa domiciliation dans la région, dont il est originaire, le candidat avait présenté une déclaration de bail pour une chambre dans la maison aveyronnaise de sa mère, à Onet-le-Château, ainsi qu’une inscription sur les listes électorales de la commune.

Recours d’un élu de son propre parti

Mais pour le Conseil d’Etat, « l’installation était récente et dans des conditions relativement sommaires. Le lieu d’exercice de son activité professionnelle était toujours à Paris et à Villejuif, également le lieu d’activité de sa femme, ses attaches familiales étaient en région parisienne, où il dispose d’un logement familial ».

>> A lire aussi : Le candidat Dominique Reynié (LR) porte plainte contre un sénateur de son propre parti

C’est un élu de son propre camp, le sénateur-maire de Castelnau-le-Lez, Jean-Pierre Grand, qui avait déposé ce recours. Des critiques auxquelles Dominique Reynié avait répondu en postant une vidéo d’un vrai saut en parachute.